Faire le tour du voisinage avec Didi!

Didi, 6 ans et des poussières! Elle joue dehors avec les voisines et voisins par un beau lundi de la fête du Travail. Didi est contente de pouvoir jouer avec ses amis, car elle était fâchée que ce soit congé! Oui, oui! Vous avez bien lu! Elle était fâchée d’être en congé! Elle aime l’école, comprenez-vous! Elle était débinée de devoir rester à la maison avec ses deux parents fulllll plates! (Ce sont ses mots….)😅😆

Fake tôt dans l’avant-midi… Si je ne l’avais pas retenue, elle serait allée cogner chez les voisins en se levant à 6h. 😅😆Bref, Didi s’habille et décide qu’il est grand temps d’aller cogner chez les voisins d’en face! Un des enfants est dans sa classe depuis la maternelle! Donc, ils se connaissent très bien! D’ailleurs, il faut que ça reste entre vous et moi, c’est son amoureux et ils se sont mariés depuis ce fameux lundi! 😅😆 Mais chuttttt! Faut pas le dire! 🤫

Revenons à nos moutons! Tôt dans l’avant-midi, Didi joue dehors avec ses amis! C’est un quartier familial dans notre coin et très peu passant! Donc, les enfants se promènent d’un terrain à l’autre sans problème! Pour mon coeur de mère, c’est parfait vu que la circulation automobile est quasi inexistante! Faut quand même être vigilant! On lui a enseigné à regarder de tous les côtés, etc.

Les heures passent, pis là, soudainement, toute la gang est retonti à la maison pour jouer! Vu que Monsieur Berlue était dehors en train de nettoyer les voitures, Didi lui a demandé d’amener sa table de pique-nique en plastique trop petite pour elle sur le terrain d’en avant! Bon! Ne s’obstinant pas trop, il a obtempéré!

Elle a sorti du garage sa petite caisse enregistreuse ainsi que son casque de vélo pis d’autre affaire de même!

Moi, du haut de ma fenêtre, car j’étais en train de plier du linge… je vois, mais je ne perçois pas tout ce qui se dit! Un moment donné, je vois arriver l’une des petites voisines d’à côté avec une grosse pancarte orange. C’est un peu loin, alors je ne vois pas ce qui est écrit!

Pis là, je vois des gens arrêter et prendre des fleurs en échange de sous! Ah! Les filles se sont fait un petit marché extérieur. De ce que j’ai su, elles prenaient des fleurs de nos plates-bandes, mes concombres mexicains et d’autres affaires comme ça et les vendaient au premier venu! C’est ce que Monsieur Berlue m’a rapporté!

Fake, je continue de vaquer à mes occupations! Elles ne font rien de mal et je sais que Monsieur Berlue est proche, donc qu’est-ce qui peut arriver de pire? 😅😆

Ceci…

L’après-midi passe et c’est l’heure du souper! Je suis seule avec Didi, car Monsieur Berlue est toujours en train de laver les autos (il a lavé les autos de 11ham à 8hpm… Sont propres en titi! 😅)

Alors, pendant le souper, j’aime bien jaser avec Didi. Ça aide beaucoup la communication. Donc, on se dit les trois choses qu’on a plus aimées dans la journée à tour de rôle. Elle commence:

  • Jouer avec mes amis
  • Le souper
  • Vendre nos affaires dans les maisons

Je lui demande de répéter le dernier… Elle me répond plus explicitement qu’elle et ses amis sont allés faire du porte-à-porte dans le quartier pour vendre leurs choses, car il n’y avait pas assez de passants! Tsé, genre qu’ils se sont rendu aux sixièmes voisins… même moi je ne les connais pas! 😆😅

Je lui explique que ce n’est pas correct de faire ça, qu’il ne faut surtout pas déranger les gens dans leur maison. Sur le bord de la rue, c’est OK, mais pas dans les maisons. Du tac au tac, elle me répond:

Ouin, mais il y avait un chien!

Euhhh… trouvez le lien! Je le cherche encore! Quoi qu’il en soit, je répète que je ne veux plus qu’elle fasse ça et ça clôt la discussion.

Le lendemain soir…

C’est la rencontre de parents à l’école. Vu que nous sommes tous dans le même quartier et que l’école est à même pas 1km, j’ai décidé de m’y rendre à pied. Mes voisins ont eu la même idée, donc on a marché ensemble!

Parle, parle, jase, jase, le sujet du tour du voisinage pour vendre des trucs est venu sur le sujet. Le papa des voisines aussi était dehors et a dit aux filles que ce n’était pas bien de faire ça la veille quand il s’en est rendu compte.

Les filles, on ne va pas cogner chez les gens pour vendre des choses.

Je suis contente qu’il l’ait dit à Didi également, je n’étais pas la seule à lui dire!

Il poursuit en disant:

Ouais et tu ne sais pas ce que ta fille a répondu?

En parlant de ma fille, il voulait parler de Didi… Imaginez-vous dont quand il a dit: « Les filles, on ne va pas cogner chez les gens pour vendre des choses. » elle a répondu:

Ben, on n’a pas cogné, on a sonné!

Est*****, je voulais mourir!

Elle a réponse à touuuuttttteeeee! Ç’a aussi clos le sujet! 😅😆

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Leave a Reply