Lecture: La quête: celle qui danse avec le sable de Chantal Tessier

Quatre heures, c’est le nombre d’heures que ça m’a pris pour lire La quête : celle qui danse avec le sable de Chantal Tessier publié aux Éditions Inspirantia. Deux jours plus tard, je suis toujours ébranlée (dans le bon sens du terme) de ma lecture, à un point tel que j’ai la ferme conviction que ce livre a été écrit pour moi ! Vous savez, le Karma et moi sommes étroitement liés ! Ce livre est en quelque sorte les réponses à mes questions ! Je vous explique ! Tout d’abord, laissez-moi vous présenter le livre.

La quête : celle qui danse avec le sable raconte l’histoire de Chantal (oui, oui, l’auteure !) qui vit le coup de foudre ! Rien de moins ! Tsé, quand tu le vois dans ta soupe ! Seulement, l’enfer la guette ! Rien ne va plus entre son amoureux et elle et décide de tout quitter, famille, amis, logis, alouette pour aller vivre en Arizona 42 jours pour parfaire son anglais ! C’est en juillet 2009…

Au court de son séjour, Chantal amorcera une quête pour découvrir son vrai soi. Tsé, celui que nous sommes à l’intérieur de nous et non celui que les autres s’attendent ?

Découvrir son vrai soit est un processus long et ardu qui demande du temps et surtout la patience.

Au travers de sa quête, Chantal quittera un emploi, se fera remercié d’un autre, elle partira une entreprise. Elle vendra son duplex et s’éloignera de sa mère (qui vit dans l’appartement du haut) La Vie, l’Univers, le Karma (appelez-le comme vous désirez) lui enverra des messages, des obstacles, les bonnes personnes pour parvenir à atteindre son but ultime : découvrir son soi intérieur !

Pour Chantal, ce voyage a duré huit ans, il s’est terminé au mois d’août 2017. C’est grâce à des lectures personnelles sur le développement personnel qu’elle a pu parvenir à se trouver et surtout en suivant son instinct !

De par ses apprentissages spirituels et son expérience, Chantal nous raconte son histoire certes, mais elle l’écrit comme si elle parlait avec l’Univers et que celui-ci lui répondait.

J’ai été submergé dans son roman du début à la fin, car comme je disais plus haut, je me suis reconnue au travers de son récit. Les étapes qu’elle a traversées, l’ouverture de sa spiritualité, le cheminement fait pour découvrir qui nous sommes réellement.

Par moment, j’ai vraiment eu l’impression que le Karma (ma version de l’Univers) me parlait. Comme Chantal le mentionne à plusieurs reprises, c’est un chemin long et hasardeux et surtout ça peut faire peur. Être à la croisée des chemins n’est pas simple non plus. Et si on se trompait ? Comme Chantal l’écrit merveilleusement bien, l’Univers (ou peu importe le nom qu’on lui donne) sera toujours présent. Il ne nous laissera pas tomber.

Sincèrement, je vous recommande de lire ce livre qui est empreint d’une vérité et surtout d’une grande leçon ! Je suis convaincue qu’il vous apportera à sa façon les réponses que vous attendiez ou même le petit coup de pouce pour emboîter le pas vers la découverte de votre moi intérieur.

Assurément, une lecture qui fait du bien à l’âme et qui nous amène à réfléchir sur divers aspects de notre vie et surtout de ne pas oublier que nous ne sommes jamais seuls ! À la lecture de ce roman, je vous garantis que vous en sortirez grandi. Promis !

Merci, Chantal et les Éditions Inspirantia, de nous avoir fait découvrir un petit bijou de roman qui était essentiel dans mon cheminement et qui je l’espère le sera pour bien d’autres âmes!

Psssttt… Ce livre est arrivé comme par magie dans ma vie et ça m’a fait prendre conscience de tout le chemin parcouru depuis 2009 aussi… En lisant ce livre, je me suis rendu compte que j’approche de ma véritable essence ! Les astres s’alignent pour m’en faire prendre conscience ! Je vous raconterai ça dans une autre histoire ! 😉

Pour plus d’informations :

Site web : https://www.inspirantia.com/

Facebook : https://www.facebook.com/chantessier/

Instagram: https://www.instagram.com/chantessier/

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Leave a Reply