Maman, le monsieur a dit…

Dimanche dernier, notre famille Berlue était au salon funéraire ! L’oncle de
ma maman est décédé ! Il n’y a rien de vraiment chouette dans le fait de passer un dimanche au salon mortuaire, surtout pour une enfant de quatre, presse que cinq ! Seulement, je tenais mordicus à ce qu’elle soit présente avec nous, tout comme Monsieur Berlue. Pour moi, c’est significatif d’apporter le soutien à ma grande tante ainsi que ses enfants !

Fake, je me prépare en conséquence, j’apporte des jouets silencieux pour la
petite que je lui ai fait choisir au préalable. C’est toujours mieux de lui
faire choisir, comme ça, je suis certaine qu’elle aimera ce qu’elle a apporté !
Alors, dans son sac, elle a mis un des livres à surface effaçable (vraiment
pratique, je vous dis ! Pour lire sur le sujet, c’est ICI), deux robots qu’elle
a eus du McDo et deux Barbie !

Étant quelqu’un de prévoyant, voyez-vous avec moi, on n’est jamais trop
prudent ! J’en apporte toujours plus que le client en demande ! 😉 Je lui amène une bouteille d’eau ! Je ne voulais pas qu’elle me dise au cinq minutes qu’elle avait soif ! Tiens fille ! Bois ! Y’en a en masse ! 😉

On est prêt à partir ! Vu qu’oncle Marcel ne voulait rien de trop gros, la
famille a décidé de recevoir les sympathies de midi à 15 h 30 et par la suite, dans la chapelle du complexe funéraire, il y avait une petite cérémonie en sa mémoire. Bien entendu, il y avait également un petit lunch en fin de journée avec toute la famille et amis du défunt !

Donc, on arrive au salon ! Vu le temps « d’exposition » est court ! (Je mets exposition entre parenthèse, car il a été incinéré ! On voyait que l’urne est les arrangements floraux !) Il y avait beaucoup de monde ! Nous avons dû faire la file pour souhaiter nos sympathies à la famille ! Après déjà deux minutes qu’on est arrivé, que Didi ne se peut pu ! Ça promet ! Je sais ! Ce n’est pas l’idée du siècle de l’amener dans un endroit pareil ! Mais bon ! J’y tenais !

Tout à coup, au loin, elle voit son grand-papa et sa grand-maman ! Les
pattes aux fesses, elle est partie le rejoindre avec son petit sac ! Ça nous a
laissé le temps à Monsieur Berlue et moi-même, de serrer la main aux gens sans faire trop de discipline !

Somme toute, le temps passe vite et la petite est occupée à jouer et jaser
avec ses marraines ! Elle se promène partout et se tient quand même tranquille ! Il faut dire que ce n’est pas sa première expérience au salon funéraire cette année. (Souvenez-vous ICI).

Vient le temps de la cérémonie ! On se ramasse et l’on se dirige vers la
chapelle de l’établissement qui est de toute beauté, soit dit en passant ! Mon
plan de match était d’arriver relativement tôt à cet endroit pour prendre place à l’arrière ! Avec la petite, je ne voulais pas prendre de chance ! Tsé, un enfant, c’est un enfant ! Lui demander de ne pas parler plus de deux minutes est une chose presque impossible !

On arrive sur place et je n’avais pas été la seule à avoir cette superbe
idée ! Les gens voulant laisser la place à la famille à l’avant… ben toutes les
places à l’arrière étaient prises ! Fake, nous n’avons eu d’autres choix que de s’asseoir à même pas cinq ou six rangées d’en avant ! Au moins, j’ai pu choisir un bout de rangée vers le mur ! Ce qui, au moins, laissait moins de chance à la petite de courir partout !

La cérémonie débute ! C’est triste et émouvant ! Surtout lorsque la fille d’oncle Marcel a pris la parole ! J’ai eu la chance de connaître mes grands-oncles et grand-tantes ! C’est toujours triste quand un ou une nous quitte ! Ce sont quand même les piliers de la famille !

La parole revient au prêtre ! On est loin des longues cérémonies à l’église.
Honnêtement, avec la petite c’était juste parfait ! Avant de finir son speech,
le prête fait une prière et termine en disant : « Que Dieu bénisse… » !

Il n’a pas le temps de terminer sa phrase que Didi réplique :

MAMAN, il a dit PÉNISSSSS !!!!

NONNNNNNNNN ! Tsé, les enfants et leur spontanéité ?

J’ai voulu fondre dans le plancher ! Bien entendu, elle l’a dit assez fort
pour que plusieurs comprennent ! Déjà qu’une dame avait changé de place, car elle l’a trouvé trop gigoteuse, elle ajoutait ça en plus !!

SSSHUUUUTTT ! Que je lui fais avec les yeux l’air de dire : « Attends-toi
à maison ! » Elle me regarde à son tour et elle avait des traits de crayons sur
le bord du nez ! Mais quessé ça ? « Maman, je voulais être un chat ! »

Je voulais littéralement disparaître ! Une chance que la cérémonie a terminé pas longtemps après ça !

Au moins à l’heure du lunch, elle a pu jouer et parler à sa guise ! Moi, j’ai
pris un verre de vin pour me remettre de mes émotions ! 😉

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Laisser un commentaire