Ginette et ses maudites raquettes !

Vous vous souvenez de ma collègue Ginette ? Tsé, celle qui lui arrive pas
mal plus de péripéties en une journée que moi en un mois ! 😉 C’est une très
bonne source d’inspiration ! Récemment, elle m’a raconté son histoire avec ses raquettes !

Comme je vous ai raconté la dernière fois, Ginette va promener son chien
matin et soir ! Étant donné qu’elle marche dans les bois, l’hiver, elle met des
raquettes pour éviter de caler. Comprenez, elle n’a pas long de jambes, donc, ce n’est pas si simple de marcher dans la neige épaisse ! 😉

Fake, comme le jour de la marmotte, un matin, Ginette enfile ses raquettes
pour aller promener son toutou !

Vous vous souvenez, cette année, il a neigé pas pour rire ! D’ailleurs, il
en reste encore pas mal à faire disparaître ! Sortez vos séchoirs ! 😉

Alors, c’est un lendemain de tempête. Ginette est fin prête pour s’attaquer
à sa randonnée ! Ce sera une grosse promenade, vu que ses traces de pas de la veille on disparut ! Elle part avec son chien, appelons le ici, Toutou !

Ça va super bien pour l’allée ! Ça l’air que la neige frise en arrière d’elle,
parce qu’elle va trop vite ! Je suis convaincue que vous voyez l’image !

Au retour, elle constate que ses raquettes, l’attache est brisée sur le côté !
Ça fait quand même dix-huit ans (ayoye) qu’elle les met tous les jours dans la saison hivernale ! Fake, étant donné qu’elle ne veut pas qui lui arrive d’incident, à son retour à la maison, elle les range et se décide à aller chercher des nouvelles après le travail !

À la fin de sa journée, Ginette se rend dans un magasin de sport bien connu
au travers du Québec. Comme elle l’a dit : « Un flo me conseille un modèle
très performant avec la dernière technologie en matière d’attaches et comme il y avait 40 % de rabais, je n’ai pas cherché plus loin. »

Tsé, Ginette est économe et se fit au bon jugement du vendeur ! C’est sa job
n’est-ce pas ?

Elle se dépêche à retourner à la maison une fois qu’elle a payé ses
nouvelles raquettes ! Ginette est en business ! Ça va marcher sur un chaud
temps !

Après quelques sacres et tentatives de mettre lesdites raquettes, Ginette
finit par réussir à les attacher ! Ce sont des sangles en genre de caoutchouc,
tsé sur le même modèle qu’une ceinture pour la taille, mais full élastique ?
Vous voyez ce que je veux dire ! Elle avait de la misère à mettre la pine dans
un des trous et surtout ne voulant pas les briser, parce que selon elle, les
attaches sont feluettes !

Fake, Ginette part dans le bois avec son chien ! Trop contente d’avoir ses
nouvelles raquettes ! Ginette s’en donne à cœur joie ! Elle fait quelques
kilomètres avant de faire demi-tour. Pour revenir à la maison, elle a une
légère côte à monter ! En bon québécois, ça pompe l’huile ! 😉

À environ 200 mètres de la maison, l’attache de ses deux raquettes lâche en
même temps ! Ginette se ramasse la face dans la neige et les raquettes se
ramassent à quelques mètres en avant d’elle !

Pas très de bonne humeur (Ginette a un caractère explosif) pour ne pas dire autre chose ! Ayant de la difficulté à remettre ses raquettes dans la neige (avez-vous déjà essayé ? oufff pas simple !) Ginette décide de retourne à la maison à quatre pattes, raquettes aux mains pour éviter de s’enfoncer à chaque pas ! Je vous rappelle que c’est un lendemain de tempête et que la neige est molle ! 😉

Le feu au c.. l comme elle m’a dit, elle décide d’aller se faire rembourser
sur-le-champ ! Elle arrive au magasin, le feu n’est pas encore éteint ! Le flo,
comme elle l’appelle, la voit arriver de loin. Si j’avais été lui, je serais
allée me cacher ! 😉

Avec son ton décidé, elle demande à se faire rembourser sur-le-champ, car
supposément que ses raquettes, ça ne vaut pas de la marde ! (Encore son
vocabulaire ! Dit à la française, c’est très drôle ! Surtout quand elle sacre !
😉 )

Elle est donc partie avec son argent en main. Le commis doit avoir eu peur !
hihih Ginette a changé de magasin qui se spécialise dans la vente d’équipement de sport ! Le monsieur qui l’a servi a essayé de lui vendre le gros modèle de raquettes digne de James Bond !

C’est à ce moment qu’elle perd son sang-froid légendaire ! Elle lui explique
en peu de mot qu’elle veut des raquettes normales, pour une personne normale et qui fait de la raquette normalement !

Il est gentil le monsieur, car il l’a écouté attentivement. Une fois qu’ellea eu terminé, il est parti dans l’arrière-boutique chercher la seule paire deraquettes invendue depuis quelques années, identiques aux siennes qui sont brisées !

Mot de Ginette : Alléluia !  Ce n’était quand même pas compliqué.  Moralité, avec de la patience, on finit toujours par trouver raquettes à son pied ! 

Je suis convaincue que le monsieur était bien content de faire de la place
sur sa table en lui vendant ces raquettes ! 😉

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Leave a Reply