Les prouesses de grand-papa Berlue !

Un soir de la semaine dernière, Didi et moi, on s’installe dans le sofa pour notre appel FaceTime, presque quotidien, avec grand-papa et grand-maman Berlue ! Didi est énervée de leur raconter qu’il a neigé dans la journée et qu’elle a pu jouer dans cette belle neige blanche ! Ce n’était pas la bordée de vendredi, mais quand même ! Il y a eu une bonne accumulation, assez pour faire attention dans le chemin, surtout avec des pneus d’été ! 😉

Fake, parle, parle, jase, jase, grand-papa Berlue commence à nous raconter sa journée ! Dans l’avant-midi, il avait travaillé, mais dans l’après-midi, il a décidé de se rendre au chalet ! Voyez-vous, on a l’intention de fêter Noël là-bas cette année, juste nous cinq ! Un gros projet…

Ce que vous devez savoir, le chalet est à peine à cinq minutes de leur maison ! Plusieurs pourraient trouver ça étrange, mais honnêtement, c’est plutôt cool ! Quand nous y sommes, on a vraiment l’impression de décrocher, comme si nous étions ben, ben loin, sans faire deux heures de char !! Avouez ! C’est un super de bon compris !

L’affaire étant que lorsqu’il neige, nous ne pouvons pas y aller en voiture ! Le chemin pour s’y rendre à plus d’un kilomètre de long ! Alors, ouvrir ça l’hiver, ça coûterait une beurrée, plus une jambe et un bras ! 😉

Alors, on y va soit en raquettes ou en skidoo ! D’où le fait qu’il est allé au chalet pour se préparer pour la journée de Noël, taper le chemin et surtout voir si son poêle allume encore ! 😉

Mais cette journée-là, grand-papa Berlue a décidé que ça passait avec son VUS et non son quatre roues ou skidoo! Chaque fois qu’il veut faire ça, je lui dis tout le temps : « Descends pas avec ton auto ! Tu vas rester pris ! » Il me répond chaque fois qu’il est chauffeur et que je stresse pour rien ! Ouin… mais ce qu’il ne se souvient pas, c’est qu’un beau jour de printemps, on eu une idée de génie et on est resté pris avec le quatre roues dans la côte qui monte comme dans la face d’un singe ! Moi, je m’en souviens ! Ça l’avait pris une bonne heure et plus se déprendre de là !

Bref, il me raconte que ça super bien été pour se rendre en haut de la côte justement ! Plus il avançait dans le chemin, plus la neige « rafalait » sur le capot de son auto ! Il a décidé de se stationner et faire le reste à pied ! D’où il était, c’était environ 300 à 400 mètres du chalet ! En ville, on n’a pas eu l’impression qu’il avait neigé beaucoup, mais au chalet, il en avait assez pour « caler » dans la neige sans raquettes !

Il amorce sa descente et tout à coup, il voit un arbre échoué en plein milieu du chemin ! Il a tellement venté le week-end précédent que l’arbre s’était déraciné et ainsi, bloquait le chemin !

Pas de panique ! Grand-papa Berlue a passé par-dessus et a décidé d’aller chercher sa « chainsaw » qu’il avait laissée au chalet !

Fake, une fois la « chainsaw » en main, il remonte dans la côte pour débiter une partie de l’arbre ! Si l’on veut y aller en skidoo, il n’a pas vraiment le choix, sinon ça ne passe juste pas ! Alors il commence à scier et gosser après l’arbre ! Ça ne marchait pas trop ! C’est comme si c’était coincé !

Il commence a tiré sur les branches pour le déprendre, le connaissant ça devait passer au cash ! Pis tout à coup, sans même s’en rendre compte, il s’est ramassé la tête la première dans le fossé pis les pattes dans les airs et en marmonnant quelques chapelets ! La tête de l’arbre avait fini par céder ! 😮

Je l’écoute me raconter son histoire et moi je ris ! Je ris tellement que j’ai les larmes aux yeux ! Mais en même temps, je me sens coupable, car je ne lui ai même pas demandé s’il avait mal à quelque part ! Tsé, c’est quand même dangereux ce qui est arrivé !

Il me dit que non que tout est OK ! Il s’est relevé et a dégagé ce qui restait de l’arbre dans le chemin, pis il est retourné au chalet pour porter sa « chainsaw » et se reposer ! Je le comprends dont ! Une maudite chance qu’il ne se soit pas fait mal ! Seul au milieu de nulle part !

Fake… pour entrer au chalet, il cherche ses clés dans ses poches pour débarrer la porte ! Pas de clés !

Ben voyons tabar***** !!! Sont où mes clés !

Cherche autour de lui, il ne trouve rien ! C’est là qu’il allume que finalement, ils sont peut-être sortis de ses poches de manteau quand il est tombé !

Il remonte la côte pour une deuxième fois ! Il fouille là où il est tombé ! Oh ! Des clés ! Il les ramasse et se dit : « J’avais un téléphone avec ça moi ?! » Commence à chercher son téléphone ! Par chance, il n’était pas très loin pis il marchait encore ! 😉

Ben sérieux, il nous regarde et dit : « Pis finalement j’ai décidé que mon tour au chalet était assez et je suis reparti dans mon char pis je suis allé me reposer à maison ! »

Honnêtement, sachant qu’il n’a rien, je peux dire que j’ai vraiment ri !! (Je sais, je suis une fille indigne !!!) 😉 Me semble de le voir la tête la première dans le fossé, les pattes dans les airs ! Pour ceux et celles qui connaissent mon papa Berlue, savent très bien qu’il a dit plusieurs chapelets. Je vous épargne les mots, mais quand il nous a raconté son histoire, il sacrait ! Didi n’arrêtait pas de lui dire : « Grand-papa, on ne dit pas ces mots-là ! 25 ¢ ! » hihihi

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Laisser un commentaire