Monter une montagne avec une Fucking four… toute qu’une aventure !

Dimanche matin de l’Action de grâce, 9 h, je reçois un texto de grand-maman Berlue demandant si nous voulions aller faire l’ascension du mont Ham ! On en avait déjà discuté, mais la journée n’avait pas été fixée dû à la température ! J’ouvre les stores pour regarder dehors, je suis sceptique de son choix ! C’est brumeux et de la bruine tombe au sol…

Je me dis : « Bah ! Pourquoi pas, la brume va se disperser et il y aura juste moins de monde sur place ! » Parce qu’on ne se le cachera pas, le mont Ham est réputé pour être LA place à faire durant les couleurs d’automne ! C’est tellement beau et magique, d’autant plus que nous avons une vision 360 degrés sur le top ! C’est vraiment superbe comme endroit, pis c’est relativement facile de le faire ! C’est accessible pour les jeunes et moins jeune, car plusieurs parcours nous sont offerts selon la difficulté que nous sommes en mesure de faire !

Bref ! Je réponds : « OK, Didi et moi serons présentes ! » On convient de l’heure à laquelle elle viendrait nous chercher et de ce que nous allions manger sur le top ! Un bon pique-nique à plus de 800 mètres d’altitude ! C’est vraiment chouette !

Fakeeee, Didi et moi on se prépare et l’on s’habille chaudement ! Ça fait dix ans que je n’ai pas monté de montagne, mais dans mon souvenir, c’est toujours plus frette et venteux au sommet ! En plus de la bruine, ce sera une journée bouetteuse… donc il ne faut pas s’habiller sur notre trente-et-un au risque de salir nos vêtements !

Grand-maman Berlue passe nous prendre, on va chercher nos petites sandwiches à l’épicerie ! 😉 Pis on met le cap vers la montagne ! C’est environ à 30 minutes de Victoriaville ! Parle, parle, jase, jase ! Grand-maman Berlue mentionne que ce sera parfait cette température et qu’il n’y aura pas grand monde, donc on ne sera pas poussé dans le dos constamment ! Ce qui pour elle est super vu qu’elle veut la monter tranquillement ! Je me dis que c’est correct aussi avec la petite, je ne pense pas monter vitesse grand V, anyway !

Nous voilà tu pas enfin arriver ! Contrairement à ce que nous pensions, c’est noir de monde ! : o Il n’est même pas 10 h 15 et le 1er parking est déjà plein ! Oufff ! Ça promet ! Didi est « top shape », elle a de l’énergie à revendre ! Fille, garde ça en dedans de toi, parce que tantôt, tu en auras besoin !

On entre dans le chalet principal pour payer et faire notre petit pipi ! Je demande à la petite d’aller essayer, même si elle n’a pas envie, car il n’y a pas de toilette sur la montagne ! Elle me fait presque une crise de bacon, digne d’une deux ans, mais amplifier d’une fucking four… (Vous voyez le genre) Elle est catégorique ! Pas envie de pipi ! C’est non et elle n’en démord pas ! Je l’avertis serrée que c’est sa dernière chance, qu’après pu de pipi !

Voilà, que nous sommes fins prêtes ! Didi a la carte en main et c’est elle qui va nous guider ! Ça promet…

Grand-maman Berlue a en tête de faire le parcours le plus court ! Je ne sais pas si vous êtes adeptes de randonnées en montagne, mais pour ceux et celles qui s’y connaissent, vous savez très bien que plus court dit aussi le plus abrupt !

Tout juste avant de s’aventurer dans la forêt, grand-maman entend qu’il y a un chemin dénommé Téméraire et qui comporte 200 quelques marches ! Celui-ci va rejoindre l’Intrépide qui nous mène directement au sommet ! Ses yeux s’illuminent et elle décide qu’on prend ce parcours-là ! Ma face n’est pas très convaincue ! Je vous rappelle qu’on a un enfant de presque quatre ans et demi… C’est de la folie ou de l’insouciance ?!

Je ne sais pas encore, près de deux semaines plus tard ! ihihih

Finalement, le sentier avec des marches se fait les deux doigts dans le nez ! Sans farces ! C’était une excellente idée de faire ça, c’est cardio, mais tellement pas compliqué ! Bon, OK ! Ce n’est peut-être pas la perception que les gens avaient de nous en nous voyant… Voyez-vous ! Didi est ben gauche quand elle veut ! Elle ne regarde pas pantoute où elle va ! Je répétais constamment : « Lève les pieds ! Regarde où tu marches ! » Tellement que ma maman m’a dit un moment donné : « OK, je pense qu’elle a compris ! »

Rendu à un peu plus de la moitié du chemin ! Dans l’Intrépide ! On s’est arrêté à un endroit où l’on pouvait admirer la vue ! Ça fait à peine deux minutes que nous sommes arrêtées que Didi me tire mon chandail et me dit : « Maman, j’ai envie de pipi ! »

NOONNNNN !!!

C’est sérieux là ?

Je regarde ma mère en panique au travers des gens qui me regardent en se disant : « Fallait que tu l’envoies aux toilettes avant de partir ! » Quessé vous pensez que j’ai essayé hein ! Je ne voulais surtout pas être confronté à ça !

Fakkkeee ! Ma mère me fait signe de la tête d’aller dans le bois ! Ouin, pas trop le choix ! Une maudite chance que j’aie apporté des serviettes humides !

Mais là ! L’affaire est que… Didi n’a jamais fait pipi dans le bois ! Une fois dans la pelouse sur le bord de la piscine en costume de bain ! Tsé, ce n’était pas grave même si elle s’était arrosée ! Mais là ! On s’entend-tu pour dire qu’on est loin d’être en costume de bain… Je regarde ma mère en panique ! Comment je fais pour ne pas qu’elle se pisse dessus ?! Je la supplie des yeux qu’elle vienne me remplacer !

À mon grand désespoir, elle me regarde avec un grand sourire voulant dire : « Débrouille-toi, c’est ta fille ! J’ai assez donné dans ce genre de chose ! » Ça prend un bon deux minutes avant que Didi comprenne comment elle doit faire ça sans s’arroser ! Parce qu’une fille, ce n’est pas simple comme un gars !

Ce qui dut arriver arriva ! Elle a fait pipi sur ses belles bottes roses neuves que sa mamie lui avait achetées dans la semaine ! : o

Je donne un truc humide à Didi et j’essaie de nettoyer les bottes du mieux que je peux ! Un bon lavage s’impose à la maison…

On reprend notre chemin ! Sur cette montagne-là, par l’Intrépide, plus tu montes, plus il y a de parois rocheuses ! On est rendu au trois quarts ! Didi n’arrête pas de demander si l’on arrive ! Je suis à boutte ! Parce que je dois à tout bout de champ la soulever, la retenir et lui dire : « Prends tes mains ! Regarde où tu mets les pieds ! Va pas trop vite ! Attends-moi ici ! » Oufff !

On finit par arriver tout en haut ! Après deux heures d’ascension, on n’y voyait que dalle ! Euhhh rien pantoute ! On était dans le brouillard total ! La tête dans les nuages comme dirait Didi ! Non mais ! Ça valait la peine de monter tout en haut pour ça…

On a pique-niqué et l’on a repris le chemin du retour, mais on a opté pour la plus facile ! Du moins, c’est ce qu’ils disent ! Avec la pluie et la terre, ç’a faite un heureux mélange de bouette ! De la bouette et des roches, c’est extrêmement glissant et dangereux ! En retenant Didi pour éviter qu’elle tombe, j’ai glissé sur la roche où je me tenais ! Je me suis ramassé le derrière dans l’eau ! Vraiment, chouette comme expérience !

Je peux-tu vous dire que j’étais vraiment contente d’être de retour dans le sentier qui mène au chalet ! Didi n’écoutait pas un mot de ce que nous disions lors de la descente, ce qui aurait pu avoir des conséquences graves !

Fakeee, la prochaine fois qu’elle reviendra avec nous, elle aura dix-huit ans ! 😉

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Leave a Reply