Regarde la famille de fuckée à l’épicerie…

 Dimanche dernier, je me lève avec Didi qui a déjà bien entamé sa journée en apportant son attirail de bébelles dans le salon ! Déjà, elle réclame son quick, sa doudou… parce que visiblement, elle a fait un voyage de lâche et n’a pu de place pour sa doudou ! Oh mon doux ! Jamais sans sa doudou, sinon c’est la crise de nerfs ! Bref, je fais ma routine du matin ! Je mets Kiki le chien dehors, je fais mon pipi, je fais le quick de la petite et ensuite mon café !

Tout à coup, je me rends compte qu’il y a une note sur la table qui était inscrite :

Je suis parti à l’urgence, j’ai des problèmes avec mes yeux. Ça ne va vraiment pas bien. Je t’écris plus tard… Je t’aime xxx

Hein ? Ah ouin ! J’avais remarqué que Monsieur Berlue n’était pas dans le lit, mais ça ne fait pas changement d’habitude, il s’endort souvent sur le divan du sous-sol… Fakeee !! Je prends mon téléphone et je le texte. J’attends… j’attends toujours… après deux minutes, je me suis dit qu’il devait être occupé, il m’écrira quand il aura deux minutes ! J’ai donc commencé mon ménage ! À 8 h, j’avais déjà deux brassées de linge en marche et je commençais le nettoyage de la maison !

Je me suis dit, tant qu’à être là, je vais commencer le grand ménage de la cuisine. Donc, j’ai ouvert les armoires, j’ai nettoyé et j’ai jeté tout ce dont on ne se servait plus ou qui était périmé ! Ouin, ça m’arrive de laisser traîner des choses pu bonnes, juste parce que c’est trop long les mettre à la poubelle ! Ne me jugez pas ! 😉  Fake, un moment donné, rendu à la hotte de poêle, je lève le bras pour l’atteindre et hop ! Un gros point dans le dos qui m’empêche de respirer et de bouger ! Ah, ben, tabar*****

J’ai fini mon ménage de peine et misère ! Entre temps, Didi est toujours dans mes baskets pour que je fasse des collants avec elle ! Ouin, je lui ai acheté un livre d’apprentissage pour la prématernelle ! C’est super cool comme activité, mais quand tu as de la misère à te grouiller et respirer, tout en faisant le ménage, ce n’est juste comme pas le temps…

Bref, quelques dizaines de minutes plus tard, Monsieur Berlue rentre de l’hôpital ! Eh boy ! On aurait dit qu’il a perdu un combat de boxe contre le champion du monde ! Je ne vous mens pas, il a un œil gros comme une balle de golf tellement que c’est enflé ! L’autre œil n’a pas de dresse, il ouvre à peine ! Inquiète, je lui demande ce qu’il peut bien y avoir pour que les yeux soient arrangés comme ça ! Il me répond que c’est une conjonctivite qui s’est propagée aux deux yeux ! Eh boy ! Oui ! C’est assez sévère même ! 

Alors, il va se reposer, car il a passé la nuit à l’urgence et moi je prépare le diner de Didi ! Lentement mais sûrement ! Didi va se coucher pour faire son somme de l’après-midi ! Pendant ce temps, je me couche sur le divan, pour me calmer et faire passer ce satané point qui m’empêche de faire mes choses ! Depuis que j’ai accouché, ça m’arrive quelques fois de faire ce genre de chose ! Comme si un nerf se coinçait ! L’affaire étant qu’habituellement, ça passe rapidement, genre deux heures et c’est fini, mais là, après cinq heures c’est toujours là ! 

Tout le monde se réveille et là, il faut aller à l’épicerie ! Vu que Monsieur Berlue ne voit rien, c’est moi qui dois y aller ! L’affaire est que je ne suis pas capable de lever les sacs ! Me déplacer, c’est pénible… Je me sacrifie pareil ! Je prépare la petite pour qu’elle vienne avec moi ! Je ne serai pas capable de l’asseoir dans le panier, mais y va ben avoir un bon samaritain pour m’aider ! Idem pour les sacs d’épicerie ! Quitte à les mettre moins plein, mais je suis convaincue que je vais réussir ! 

À ma grande surprise, Monsieur Berlue arborant ses lunettes de soleil s’est décidé à venir à l’épicerie ! J’étais à la fois soulagée, mais en même temps déçue ! Je sais, je ne sais pas ce que je veux ! 😉 Parce que vous savez, quand un homme est malade, il a ben de la misère à s’endurer, alors imaginez les autres…surtout à l’épicerie… 😉

Fake, c’est un Monsieur Berlue quasi aveugle, une Didi bourrée d’énergie et moi-même, en clopinant, pendu au panier que nous avons fait l’épicerie ! Les gens qu’on a croisés devaient se dire : « Eh boy ! M’as-tu vu cette famille de fuckée ? Il a gardé ses lunettes de soleil dans l’épicerie, pis elle est même pas capable de se tenir comme faut ! » Là, je passe sur Didi qui nous donne des ordres dans la rangée des biscuits ! 😉

Par chance que Monsieur Berlue était là, je n’aurais jamais été capable de lever mes sacs ! C’est ce qu’on appelle un vrai travail d’équipe, moi qui conduis l’auto et le panier, lui qui soulève les charges pis Didi qui dit quoi mettre dans le panier ! 😉

 

Visiblement, ça n’a pas été de tout repos ! 😉

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Laisser un commentaire