La semaine, Monsieur Berlue et moi-même fêtions nos huit ans ! Eh oui, huit années à se fréquenter et à rester ensemble ! J’étais super emballée par l’idée de faire quelque chose de spécial pour l’occasion ! Seulement, ça tombait un mercredi ! Le nombril de la semaine ! Je me suis mise à réfléchir sur les possibilités qui pouvaient s’offrir à nous ! C’est alors que les scénarios ont jailli de toute part !

Scénario 1

J’appelle mes parents Berlue pour qu’ils aillent chercher petite au service de garde ! Ça laisserait du temps à Monsieur Berlue de prendre sa douche en finissant son travail et d’être tout beau pour aller souper ! Je lui fais une surprise et je l’amène manger au nouveau resto Le Gros Luxe à Victoriaville. Ça l’air cool comme ambiance et pour fêter nos huit ans, ce serait juste parfait ! Par contre, il faudrait réserver tôt, pour ne pas que la petite se couche trop tard…

J’en profiterais pour lui acheter un petit présent. Rien de bien gros, mais quelque chose de significatif ! Bon, je sais je suis quétaine ! On n’a pas nécessairement besoin d’un présent pour huit ans, dix ans ça va… mais pas huit ! 😉

Scénario 2

On reste en famille, mais je leur prépare un de ces bons petits plats ! Un souper digne d’un samedi soir, mais un mercredi ! J’en profite pour passer à la société des alcools pour acheter un bon vin que nous pourrons prendre en faisant le souper et en mangeant ! Si mon patron Berlue est d’adon, je pourrais peut-être finir une heure plus tôt pour préparer tout ça et aller chercher un bon gâteau pour l’occasion ! Tsé, on ne fête pas huit ans tous les jours !

Une belle soirée en famille où la bonne humeur règne et l’où passe du bon temps ! Ça ferait changement des mercredis pressés, à bougonner après la petite pour qu’elle aille prendre son bain, allée se coucher, alouette !

La réalité ! 

Mais en réalité, c’est une tout autre histoire ! Rien ne s’est déroulé comme je l’avais imaginé ! Tout d’abord, Monsieur Berlue voulait manger du porc aux piments chipotlé avec du riz ! Bon, jusque-là ce n’est pas si mal ! Je le sors du congélateur pour qu’il soit le temps de dégeler sur mon heure de dîner ! Il m’a demandé de faire le riz, car il n’est pas capable d’en faire !

Pour faire exprès, ce soir-là, je suis sortie du bureau à 17 h 30, le temps de me rendre à la maison, il devait être aux alentours de 17 h 45 ! J’entre dans la maison, aucun bonjour, silence radio ! La petite est pluggée devant les Dinotrux et je finis par réaliser que Monsieur Berlue est couché dans le lit en bobettes, en train d’écouter un documentaire sur les animaux marins ! La seule personne de contente de me voir dans la maison c’est Kiki le chien !

J’arrive dans la cuisine, seuls les piments et les oignons avaient été coupés en vue de les mettre dans mon riz ! Rien d’autre n’était sur le feu. Ma pression a commencé à monter… J’ai mis sur le feu l’eau à bouillir pour le riz ! Pendant qu’il cuisait, j’ai décidé de nettoyer notre nouveau petit lapin ! Ti-Gus ! Il est tout petit et il boit beaucoup, donc ça devenait pressant de se faire nettoyer, car ça sentait fort ! Mais encore là, il y a seulement moi qui m’en rends compte !

Pendant que je m’affaire au nettoyage, Kiki le chien suit à la trace le petit lapin et Didi passe son temps à courir après eux ! Mon gros nerf du cou commence à apparaître ! Ça me prend le double du temps pour nettoyer la cage, car je fais de la gestion de crise entre les animaux et Didi ! Kiki passe son temps à licher le lapin sur le bout du nez ! Ma crainte, c’est que le lapin se tanne et décide d’y mordre le nez ! Je ne donne pas cher du lapin pour la suite…

Didi qui saute comme une gazelle ! Monsieur Berlue daigne se lever trente minutes plus tard en se demandant ce qui s’est passé ! Je lui ai fait signe de faire cuire la viande pour qu’on puisse manger sans qu’il soit 22 h ! Pendant ce temps-là, je continue de courir après le lapin autour de la table ! Clairement, il ne veut pas retourner dans sa cage ! J’ai fini par l’attraper de peine et de misère, entre deux aller-retour en arrière du divan !

Le souper finit par être prêt ! Didi ne voulait pas manger ! La crise ! Idem pour le bain ! Je me suis couchée et j’étais tellement déçue de ma soirée ! Il n’y a même pas eu de bonne fête chérie, euh rien pantoute ! Je me suis imaginé tout plein de scénarios pour rien !

Ah ! Je vous dis ! Nous et nos scénarios à l’eau de rose ! Ils sont loin de nos réalités trop souvent !

Posted by:maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

One thought on “Tsé, les scénarios de filles…

Leave a Reply