Papa, ça sent le Cutex !

Dans la dernière semaine, celle juste avant les vacances ! Tsé, là où tout va à la vitesse grand V et tu te demandes comment tu vas faire pour te rendre à Noël en même temps que les autres ! C’est « THE » semaine infernale ou tu cours partout, tel un chien après sa queue ! C’est la folie pour finir à temps à son travail pour que les gens puissent avoir leur paie dans leur compte durant mes vacances, courir les magasins pour que Didi et Monsieur Berlue soient contents le jour J et surtout, pour essayer de trouver de drôles de choses à raconter ! Bon, je dois vous avouer que je n’y suis pas parvenue ! Nope ! Un vilain rhume m’a attaqué le mardi de la dernière semaine ! Comme si j’avais le temps d’ajouter ça à mon horaire ! J’ai dû tourner les coins ronds pour arriver aux vacances en un seul morceau ! J’ai été obligé de faire des choix, pour limiter les dégâts ! Alors, je n’ai rien écrit sur le blogue (je m’excuse) et je n’ai surtout pas fait trop de ménage !!! Ouin ! Je conservais le peu d’énergie que j’avais pour me concentrer sur mon travail et je visualisais le vendredi 17 h avec hâte ! 

Somme toute, mon rhume n’était pas si violent que j’aurais pensé ! Je n’ai pas eu de mal de gorge, mais j’ai eu le nez bouché longtemps, longtemps ! Même au moment d’écrire ses lignes, ce n’est pas encore tout à fait rétabli ! Alors tout ce que je mangeais ne goûtait rien pantoute ! Quelqu’un aurait mangé de l’ail sur l’heure du midi et m’aurait parlé à deux pouces de la face, je ne l’aurais pas senti ! Vous voyez le topo ! 😉 

Donc, mercredi soir, Monsieur Berlue et Didi arrivent à la maison ! Elle s’assoit toujours dans l’entrée pour enlever tout son attirail d’hiver ! Manteau, bottes, mitaines, cache-cou et sa tuque ! En faisait sa routine, elle regarde Monsieur Berlue et lui dit : « Papa, ça sent le cutex ! » Étant donné qu’il n’a pas plus d’odorat qu’une mouette, il ne voyait pas ce qu’elle essayait de lui dire ! À force de renifler, il finit par sentir une odeur chimique ! 

Sans trop tarder, lorsque je suis arrivée à la maison, il m’a demandé si je sentais quelque chose de bizarre ! Je l’ai regardé en voulant dire : « Tu me niaises ? » ! J’ai bien vu qu’il n’avait pas envie de rire ! Il me dit : « Non, ça sent les produits chimiques et je ne trouve pas c’est quoi ! » Pour être honnête, je ne sentais pas grand-chose ! Parfois, j’avais une draft d’air qui sentait comme les produits nettoyants Hertel ! Ce qui était fort probable, car j’avais fait l’époussetage la veille vite, vite !

On s’est mis à chercher d’où pouvait provenir l’odeur pour le moins désagréable ! Étrangement, c’était juste dans l’entrée qu’on pouvait sentir ça ! Plus un cherchait, moins on trouvait ! Sérieux, je commençais à trouver ça moins drôle ! D’un coup que c’était vraiment un produit toxique qui s’émanait et que ni Monsieur Berlue ni moi étions en mesure de détecter c’était quoi ! Je me suis fait plein de scénarios tels que nous serions tous morts au petit matin ! 

Je me suis mise à être rationnelle (oui, ça m’arrive ! 😉 ) et ça ne pouvait pas être du gaz, car nous n’en avons pas, de toute façon ce n’était pas la même odeur ! J’ai refait l’inventaire de l’entrée en tassant tous les souliers inimaginables ! Parce que oui, il y en a beaucoup ! On dirait que nous sommes dix à rester sous le même toit ! J’exagère à peine ! Et c’est là que j’ai vu le sac de princesses en tissu de Didi ! C’est un sac à souliers, on y mettait ses souliers de danse ! Lors de son spectacle le 2 décembre dernier, on lui avait envoyé ce dernier avec ses souliers, des jouets, un livre et de la nourriture ! Dans des petits plats hermétiques, j’avais mis des petits biscuits de type Ritz, des pattes d’ours et des clémentines ! 

Quand nous sommes revenus du spectacle, nous avions laissé le sac dans l’entrée ! Une vingtaine de jours plus tard, il y était encore dans toute son intégralité ! Tout bonnement, je le soulève et je commence à le vider ! Dans un des plats, il y avait des clémentines qui s’étaient transformées en une bouette. Je n’ai pas pris de chance, j’ai tout jeté à la poubelle sans les ouvrir ! Dédaigneuse que je suis, il n’était pas question que j’ouvre ça ! Même si mon nez ne sentait rien, juste la texture n’était pas très appétissante ! Pis, j’avais mis le sac de souliers au lavage ! 

Ayant fini mon ménage dans l’entrée, je me suis assise en avant de la télévision pour relaxer ! Dans la soirée, Monsieur Berlue est allé porter quelque chose dans la poubelle ! Lui qui ne sent habituellement rien, il a lâché un de ces « Ouaccchhhh !!! La poubelle schlingue ! » En une fraction de seconde, j’ai fait le lien ! C’était le plat de clémentines qui sentait comme du cutex ! 😮 

Même que le jus avait coulé sur le sac, j’ai été obligé de le sortir de la chambre, car ça sentait vraiment mauvais ! C’est comme ça qu’on a trouvé ce qui sentait les produits chimiques dans l’entrée ! 

La morale de l’histoire, toujours vider ses sacs en arrivant à la maison ! 😉

Julie, j’aurais dû suivre tes conseils ! 😉

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Laisser un commentaire