As-tu envie de pipi, Didi ?

Réglés comme une horloge, entre deux Dora, hier dans notre maison, ces mots résonnaient : « As-tu envie de pipi, Didi ? »  Eh oui ! Cette histoire n’est toujours pas classée ! Je vous le jure que nous avons une petite fille qui a toute qu’une tête de nœud ! Pire, une tête de cochon, selon ses dires ! Je vous disais, il y a quelques semaines, que nous avions commencé l’épopée du petit pot ! (ICI) C’est tellement long, que c’en est décourageant !

Bon, je dois vous faire une confidence ! Je suis un peu, voire beaucoup, la personne à blâmer concernant la non-évolution de la propreté de Didi ! J’ai manqué de volonté ! Que voulez-vous ? Ce qui a entraîné l’effet de paresse de mademoiselle ! Pour que l’étape de la propreté fonctionne, il faut qu’un des parents, les deux c’est encore mieux, talonne l’enfant toutes les demi-heures pour aller faire pipi ! Ce que je n’ai pas fait, encore moins, Monsieur Berlue ! Nous avons essayé un temps, mais son manque de coopération et mon manque de patience ont opté pour la solution facile et rapide, les couches !

Ce n’est pas parce qu’elle ne comprend pas le principe ! Loin de là ! C’est ben moins compliqué faire pipi dans une couche que de courir aux toilettes, descendre les pantalons, les bobettes… ah ! là, là ! Ça ne finit plus ! Tandis qu’avec une couche, elle ne perd pas une minute de jeu ! C’est n’est pas non plus parce qu’elle ne comprend pas ce que je dis ! Elle compte jusqu’à dix en anglais en descendant les marches au service de garde ! J’ose croire qu’elle comprend quand je dis : « Pipi -> toilette ! »

Avant ma semaine de vacances, l’éducatrice de Didi m’en a glissé un mot, en me disant que ce serait bien de la mettre propre, qu’il y avait plein d’avantages, etc. ! Ça, je sais tout ça ! Mais je ne me sentais tellement pas à mon meilleur, ce qui inclus la patience ! Alors, j’ai décidé de mettre ça dans mon « planning » de vacances ! Vu qu’elle serait à la garderie en début de semaine, j’aurais le temps de me reposer, quand viendrait le temps de la garder avec moi à la maison, je serais plus fraiche et disposer à affronter le combat (vraiment) de la propreté !

Jeudi, n’a clairement pas été la bonne journée pour commencer ma bataille ! Vous vous souvenez ? (ICI) J’ai perdu avant même de m’être levée ! 😉 Vendredi, j’ai sorti l’accessoire béton qui allait la convaincre d’aller faire pipi sur le petit pot ! Pampers faits des « Easy up » à l’effigie de Dora ! BAM ! C’est clair que j’allais réussir à l’amadouer avec Dora ! Voyons, voire si elle va faire pipi sur Dora… Eh ben… oui !

Elle était super fière de porter ses « Dora », mais du moment que tu l’invitais à aller sur la toilette, elle ne voulait rien savoir ! Les petits ronds sur les « Easy up » qui indiquent si elle a fait pipi (ils disparaissent quand c’est le cas 😉 ) ben, ils avaient tous disparu ! Pour ajouter un niveau de difficulté, elle est restée faire dodo chez mes parents Berlue ! L’usage de la couche fut de mise, car mon papa a été traumatisé par cette étape quand j’étais jeune ! 😮

Petite anecdote : Quand j’étais petite et rendue à cette phase, la propreté, mon papa Berlue passait son temps à me dire : « As-tu fait pipi, Marie-Pier ? » Il courait en arrière de moi en me disant cette phrase aux deux minutes ! Il paraîtrait que c’était comique à voir aller ! D’autant plus, que dans ce temps-là, c’était rare les papas qui s’investissaient autant dans l’éducation de leurs enfants ! Si j’étais psychanalyste, je dirais que c’est pour cette raison que je tarde à mettre Didi propre, j’ai été traumatisé dans mon enfance ! 😉  

Bref, pour revenir à nos moutons, c’est hier matin que j’ai décidé que c’était assez ! Je l’ai forcé à mettre de vraies bobettes ! Pour faciliter la chose, j’ai enlevé ses pantalons et là le fun a commencé ! Je l’ai menacé à coup de Dora ! Sur Club illico, les Dora durent environ 23 minutes ! Donc, toutes les 23 minutes, je lui disais d’aller sur la toilette ! J’avais installé un siège et un petit banc, pour éviter qu’elle tombe dans le trou !

J’étais super motivée ! Je n’en ai pas laissé passer une ! Au bout de trois émissions, nous avons espacé le délai à 45 minutes ! Car elle n’arrêtait pas de me dire qu’elle n’avait pas envie ! Au bout du 45 minutes, ça marchait ! Il nous est arrivé seulement une avarie ! Elle était en train de faire pipi, elle m’a crié après qu’elle avait terminé ! J’arrive dans la salle de bain, elle était debout sur le petit banc avec plein de pipi autour d’elle ! Je lui ai demandé ce qu’il s’était passé et elle me répond : « Ben maman, je suis un cheval et les chevals ne font pas pipi assis ! » Grrrrrrr !

À suivre ! 😉

 

 

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

2 thoughts

Leave a Reply