Qu’est-ce qu’il y a de plus fatiguant que le « lyrage » ? Le « lyrage » avant d’avoir pris une gorgée de café ! Depuis quelque temps, notre Didi nationale est devenue une « lyreuse » professionnelle ! Du moment qu’elle met le gros orteil en dehors de son lit, la cassette est à « ON ». Étant donné qu’elle se lève avant moi, mon café est loin d’être pris !

Non, mais, ce matin, elle n’était même pas sortie du lit, que j’entendais : « Maman, j’ai perdu mon rhinocérossssss ! » Ben, cherche-le ! Il ne doit pas être ben, ben loin, tu l’as toujours de collé à la main, à journée longue ! L’affaire est qu’elle ne veut pas chercher, je me fais harceler, jusqu’à tant que je me rendre sur place ! Mais là, ce matin, j’étais assise sur le bol ! Didi, s’en fou ! Ça prend son rhinocéros, maintenant ! Pas tantôt, non, non, tout de suite ! Donc, c’est accompagné de « mamannnnnn » à répétition, que j’ai fait mon petit pipi matinal !

Elle a arrêté quand je me suis pointé le bout du nez dans sa chambre pour fouiller dans son lit ! Devinez où était le rhinocéros ? Sous sa doudou !! Elle n’a pas cherché ben, ben fort ! Après avoir joué à « Où est Charlie », j’ai préparé, enfin, mon café ! Pendant que je suis dans la cuisine, Didi est dans le salon. Elle est assise sur le divan et essaie de s’abriller avec sa doudou ! Toutes les deux secondes, elle me dit : « Mamannnnnn, je ne suis pas capable de placer ma doudou. J’ai froid ! MAMANNNNNN ! »

« Menute fille ! On respire ! Est-ce que je peux finir de faire mon café ? » Elle me répond un énorme non ! Pfff ! Je me suis dépêchée à terminer, car ma cafetière n’est pas instantanée ! Ça prend un bon cinq minutes à couler ! J’ai une bonne vieille cafetière 12 tasses ! 🙂

Bref, je m’en vais l’abriller et là elle me demande son quik ! Je retourne à la cuisine, en principe, je fais son quik tout de suite après mon café ! Mais ce matin, elle était tellement exigeante que je n’ai pas le temps de ne rien faire ! Je prends son verre et verse du lait dedans ! À peine ai-je serré la pinte de lait que j’entends : « Je veux brasser, mamannnnnnnn ! Mamannnnnnnn ! » Je lui dis d’arrêter de crier et de s’en venir ! De toute façon, je n’étais pas rendue du tout à l’étape de brasser, mais bien de mettre le sirop dans le lait ! J’avais du temps !

Une fois mon café en main, je m’assois toujours un cinq à dix minutes pour regarder les nouvelles. Didi est sur le divan et moi dans ma chaise, elle me cri : « Mamannnnnnn, j’ai fini mon quik, met le verre sur la table ! » Sérieux ? Tu es à côté et tu voudrais que je me lève pour prendre le verre et le mettre sur la table ! Je lui ai répondu de se lever les fesses et de le faire elle-même ! Oh que ça n’a pas fait son affaire ! Mademoiselle était fâchée parce que je ne voulais pas céder à son caprice !

Non, mais, c’est quoi cette affaire-là ! En plus de lyrer, je me fais donner des ordres ! Je commençais à avoir les nerfs du cou sortis ! J’avais surtout hâte d’arriver au bureau pour arrêter d’entendre crier « MAMAAAANNNN »

Là, je vous entends penser ! Vous voulez savoir si je me suis levée pour aller chercher son verre ! Je vous laisse deviner !

D’après vous, est-ce que j’ai été cherché son verre ou elle a séché avec ? 🙂

 

Posted by:maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

3 replies on “Le lyrage avant mon café, pas capable !

Leave a Reply