En mars prochain, MaryBerlue & Cie aura un an ! Déjà ! Ça va tellement vite ! Je me suis lancée là-dedans la tête baissée, sans trop savoir à quoi m’attendre ! De plus en plus, on entend parler de blogueurs et blogueuses, on pense qu’un petit texte par ici et là ou encore un petit vidéo par-là et le tour est joué ! Ça semble si facile ! Je me suis vite rivé le nez, solide, en découvrant la réalité ! Avoir un blogue, ça demande beaucoup de temps, d’énergie, d’argent et d’imagination ! 

Au début, dans ma tête, je ne savais pas trop vers quoi m’en aller. J’ai essayé des collaboratrices, des sujets variés, bref je cherchais une vocation unique à MaryBerlue & Cie. De fil en aiguille, je me suis raffinée, j’ai peaufiné mes textes, j’ai travaillé fort sur mes réseaux sociaux, car tant qu’à avoir un blogue, à mon avis, il faut être présente pour sa communauté. Personnellement, quand je commente quelque part, j’aime bien qu’on me réponde ou interagisse avec moi ! Alors, soyons ce que nous voulons avoir !

Mon créneau est de vous raconter des parcelles de notre vie de façon humoristique, dans l’espoir que quelques-uns ou une se reconnaissent ! Même que j’ai découvert avec le temps vos préférences, nos tranches de vie de couple ! Car, même si nos situations ne sont pas pareilles, pareilles, parfois elles peuvent se rassembler !

J’aime partager, échanger, donner ! D’ailleurs, j’essaie d’avoir un blogue sans publicité. Avez-vous remarqué qu’aucune fenêtre n’apparaît lors de votre entrée ? Personnellement, je déteste quand ça me « pop » au visage chaque fois que j’arrive sur un site. C’est un blogue, pas un site d’annonces ! J’écoute la télé pour en voir ! Donc, Monsieur Berlue et moi on s’autofinance ! Eh oui ! Parce que ça coûte des sous !

Étant donné que je suis de nature généreuse, la majorité des concours sont commandités par nous ! Car nous aimons faire plaisir ! Surtout que je trouve tellement remarquable d’avoir une si belle communauté ! Ça mérite d’être récompensé ! J’ai contacté plusieurs entreprises de ma région, dans l’optique de varier mon contenu, pour vous faire découvrir les artisans d’ici, des commerces, car on s’entend qu’il y a beaucoup de talent dans les Bois-Francs. Peu ont répondu présents ! Même que plusieurs n’ont même pas retourné de réponse !

Alors, j’ai commencé à regarder vers d’autres régions ! Quand je vois passer des opportunités de collaborations, je fonce, tête baissée encore une fois. Je veux tellement vous faire découvrir de belles choses ! Mais vous savez, c’est un univers qui comporte beaucoup de compétitions. C’est féroce et comme dans la jongle animale, le plus fort la poche gagne et c’est tout à fait normal. Plus que ta communauté est grande, plus tu as de partenariats, d’invitations, alouette !

Aujourd’hui, une fois de plus j’ai envoyé ma candidature à une compagnie que j’aime beaucoup, qui cherchait des blogues pour collaborer avec eux ! C’était surement un courriel général qui retournait à toutes les personnes intéressées, mais il y a quand même une chose qui m’a troublé. « Ceci dit, il est primordial que ce blogue soit professionnel. Le blogue ne se veut pas un blogue d’états d’âme comme le sont beaucoup d’autres blogues destinés aux parents… »

Ça m’a frappé ! Un blogue d’états d’âme… Je me suis mise à me poser des questions sur ce que je faisais. (d’où ma question de ce midi) J’ai beau y réfléchir de tous les côtés, à moins de devenir un blogue de ressources humaines et de SST (qui est vraiment moins drôle que mes Berlue) je ne vois pas en quoi je peux transformer MaryBerlue & Cie en blogue professionnel ! Je n’ai pas les compétences ni les connaissances soit en psychologie, enseignement, médecine, etc. Pis avouez que Marie-Pier Goulet – page pro, c’est beaucoup moins drôle ! 😉

En même temps, c’est correct ! La compagnie sait ce qu’elle recherche et j’accepte ça ! Mais je me pose la question : « Est-ce que je continue de vouloir avoir des partenariats avec de belles compagnies ou je laisse tomber, car mon blogue est trop “états d’âme” et pas assez de gens dans ma communauté ? »

Je me laisse quelque temps pour y réfléchir !

Qu’en pensez-vous ?

 

Posted by:maryberluecie

<p>Blogue d’une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.</p>

9 replies on “Un blogue d’états d’âme !

  1. Faut pas te décourager, continue de faire ce que tu aimes et ca finira bien par décoller. 🙂 Sinon, tu sais ce n’est pas plus grave, ici ce qu’on aime, c’est l’authenticité de la famille Berlue. xx

  2. Ben voyons donc! Je comprends tellement ta situation…. Je viens de faire mon entrée, depuis fin novembre… lire ton texte me fait du bien… tout ton blogue me fait du bien!! J’aime que tu conserves le côté humain et cela rend ton blogue authentique! C’est super que tu t’écoutes au travers de cette aventure… parce qu’il faut pas changer pour les autres …. il faut rester comme on est! J’aime ton blogue d’état d’âmes… et je suis fière de faire partie de la catégorie de blogue d’état âme avec toi!!
    En passant….1 an en mars!! Wow! 😊

  3. Ha! Je te comprends tellement, je suis dans la même situation après moi aussi presque 1an de blogging.
    J’aurais tendance a te dire : quels sont tes objectifs? Être connu, faire de l’argent, t’amuser, … ?
    Mais avant tout, je pense qu’il faut aimer ce qu’on fait et que ça nous ressemble. Je ne crois pas qu’il y ait de bonnes réponses. Par contre, j’aurais tendance à dire que garder un style qui te ressemble vont t’attirer un public plus fidèle que trop diversifié.
    Bref, ta réflexion m’intéresse, puisque j’ai la même… ça doit etre normal je présume;)
    Daphné – vie de fille

    1. Effectivement ! Se poser les bonnes questions ! À la base pourquoi on fait ça ! Je vais y réfléchir 🤔 ! C’est sur que je vous écris sur ma réflexion ! Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à vivre Ca ! Merci pour ton commentaire ! PS tu fais de très belles choses, toute la semaine jai regarde mais incapable de me décider Hihihi

  4. J’ai eu ce genre de réflexions très tôt, bien avant de démarrer mon blogue actuel. Je préfère être moi, m’exprimer sur mes vraies opinions et être libre, que d’être formatée pour plaire aux entreprises. C’est sûr que les blogues littéraires qui se lâchent lousse dans les belles phrases se font plus citer par les maisons d’édition que les blogues littéraires accessibles comme le mien, mais coudonc, je veux que mes lecteurs puissent me lire sans sortir leur dictionnaire. Je n’ai pas à démontrer à quel point je suis cultivée (ou pire, à quel point je suis plus cultivée que les autres). Pis je n’ai pas envie qu’une maison d’édition repère mon talent et m’invite à leur envoyer un manuscrit. Je veux échanger avec des gens, comme je pourrais le faire devant un café ou un chocolat chaud.

    Qui m’aime me suive. Tout comme qui t’aime te suive. Et qui t’aime te donnera des opportunités cohérentes avec tes valeurs 😉

    1. Oh Julie ! T’es fine ! C’est exactement ce à quoi je pense ! J’ai réfléchi beaucoup ce vers quoi je veux m’en aller ! Etre moi authentique et accessible pour les gens ! Qui nous aime nous suivre ! ☺️

Leave a Reply