Achète une brassière de sport… elles disaient !

Hier, c’était la dernière séance de notre cours du mardi au gym ! Déjà vingt séances de complétées ! C’est vraiment tout un exploit ! Je me souviens du premier cours ! Eh boy ! J’avais l’air d’une grosse pâte molle et j’exagère à peine ! Je m’étais demandé comment j’allais passer au travers ! De fil en aiguille, je me suis surprise à aimer ça et à persévérer.

Je ne vous le cacherai pas qu’il y a eu des moments difficiles, mais j’ai réussi. Je suis fière de ce que j’ai accompli, même que j’ai embarqué pour vingt autres séances, le jeudi et l’on repart de plus belle pour le mardi, dès la semaine prochaine ! On est en feu ou l’on ne l’est pas ! 😉

Quoi qu’il en soit, quand nous avons commencé en septembre, étant donné que je ne savais pas trop à quoi m’en tenir, je ne m’étais équipée en vêtement de sport. J’avais quelques rudiments tels que mes souliers de sport, un legging et des pantalons de coton ouaté, mais je n’avais rien au niveau du « rack à jo » ! Avec les cours intenses que nous avions, j’ai vite constaté que c’était un « must » pour tenir bien en place mes seins qui ne tenaient pas en place !

D’ailleurs, dès les premiers cours, une comparse de gym n’avait pas de brassière de sport. Elle a eu un petit problème technique ! Tsé, les soutiens-gorges qui s’attachent à l’avant ? Bin en voulant faire des exercices, style « push-up », sa brassière a ouvert ! 🙂 Allo Nancy ! 🙂 Donc, immédiatement, les autres filles se sont écriées : « Ça prend une brassière de sport, chez Winners, t’en a deux pour pas cher ! » On a des pros du magasinage dans notre groupe ! 😉

Bref, on a bien ri de la situation, mais pour éviter que ça m’arrive, j’ai décidé de m’équiper en « rack à jo » de sport ! Étant donné mon poids, c’était évident que je ne pouvais pas aller à La Senza, comme dans le temps ! Je suis allée chez Addition Elle ! J’aime bien leur marque de sport, mais bon, ça, c’est une tout autre histoire ! J’arrive là et j’en choisis deux qui ont beaucoup de maintien. En fait, c’est le même modèle, mais pas de la même couleur ! Toute contente de mon achat, un samedi je décide d’en porter une ! Pas de sport de prévu cette journée-là, mais bon, je suis comme ça ! J’avais trop hâte de l’essayer et un peu plus je dormais avec ! 😉

À la fin de ma journée, j’enlève ma brassière de sport et c’est à ce moment-là que la bretelle a lâché ! Une mautadite chance que ça ne m’est pas arrivé au gym ! J’aurais eu l’air folle, un brin ! 😉 Je constate que ce n’est pas juste l’attache qui s’est détachée, mais bien la bretelle qui s’est décousue ! Eh boy ! Elle est neuve ! Je suis doublement chanceuse de l’avoir essayé avant. Je me tape dans les mains ! 😉 Au lieu de la retourner, j’ai décidé de la réparer ! Je suis quand même pas si pire en « raccommodage ». 😉

Depuis, ça fait trois mois que je n’ai pas eu d’anecdotes ou d’accidents fameux avec mon soutien… jusqu’à hier soir ! Hier soir, c’était LA séance ! Vu que c’était la dernière, notre entraîneur s’est donné la mission de nous faire souffrir ! 😉 Nous étions en équipe de trois et nous avions des stations à faire, dont le rameur, des squats avec des poids et des V-UP ! Nous devions faire six minutes par station en alternant entre les membres de l’équipe.

Pour éviter que les gens avec qui j’étais aient à compenser, je me suis donnée ! C’était à mon tour sur le rameur et c’était le dernier 30 secondes à faire de la série ! Ça y allait au toast ! Une fois que j’ai eu terminé mon tour, tout de suite ma coéquipière a commencé à faire ses squats. En reprenant mon souffle, j’ai constaté que j’avais un lousse au niveau du torse ! Je me suis félicitée intérieurement d’avoir fait attention à ce que je mangeais et surtout d’avoir poursuivi l’entrainement. Enfin, ça portait fruit !

Mon tour pour les squats arrive ! Je devais en faire 10 ! Je commence et tout à coup, du coin de l’œil droit, je vois une patente noire dépasser de mon chandail ! Ah non, pas vrai ! Ce n’était pas parce que j’avais maigri que j’avais un lousse ! C’est ma bretelle de brassière qui a lâché ! Il m’en restait 5 à faire ! Qu’est-ce que je fais ? J’arrête, je vais à la salle de bain ? À l’endroit où nous sommes, ça commence à se remplir pour le cours d’après, avec juste des gars, évidemment !

J’ai réussi à finir ma série ! Quand notre 3e coéquipier a commencé sa série, j’ai regardé Marie, ma chum de fille et je lui ai dit : « Ma bretelle est détachée, peux-tu l’arranger ? » Elle commence regarder ça, j’avais les épaules à l’air ! Elle me dit : « Marie, elle est décousue ! » Non, non, non ! Pas sérieuse ! Pas encore ! Elle me répond sérieuse : » Oui, oui ! Regarde ! » Tout se passe si vite ! Je regarde et je finis par comprendre qu’elle n’est pas brisée, l’attache a simplement sortie de son port d’attache !

Laissez-moi vous dire que j’ai eu chaud ! À mes prochains cours, je vais apporter une brassière de sport supplémentaire, au cas que ! Nous ne sommes jamais trop prudents ! 😉

Vous est-il déjà arrivé quelque chose de similaire ?

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

5 thoughts

  1. Je ne me souviens pas d’avoir vécu ça, mais crime que ça ne me tente pas!

    J’ai une amie dont les cuisses ont frotté pendant son demi ou son full marathon (je ne me souviens pas trop). Elle a des minis-cuisses et elles portaient des shorts gris qu’elle a souvent porté. Elle avait l’air menstrué et sans protection! Ça doit être gênant ça aussi! Et ça doit être douloureux!

Leave a Reply