On naît tous différents !!!

Par Elyse – Bonjour ! Je me présente, je m’appelle Elyse et j’ai 18 ans. Je suis née jumelle (non identique) avec une fissure labio-palatine, plus connue sous le nom de « bec-de-lièvre » et une oreille manquante (si tu veux savoir c’est quoi, pli ton oreille droite en deux, ça, c’est comment j’entends et physiquement c’est ce que j’ai).

J’ai d’ailleurs aimé mieux mon enfance que mon adolescence, parce qu’on n’était pas vraiment conscient de ce qu’on faisait, donc les opérations se faisaient vite et sans vraiment se rendre compte de la douleur. C’est surtout qu’étant gamin, tu n’étais pas classé dans la catégorie des « rejets », car tu étais juste ami avec tout le monde. Par contre, plus on grandit plus ça devient difficile de vivre avec le fait que nous avons une jumelle puis qu’on est un peu différente des autres. C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé de vous expliquer pourquoi c’est ainsi.

Étant toute petite, on ne se soucie pas de notre apparence, on fait juste vivre au jour, le jour. Le temps avance, le primaire passe, puis c’est en sixième année que je me suis demandé pourquoi je n’étais pas comme ma sœur. Parce que oui, ma sœur jumelle Esther, qui par ailleurs est magnifique, n’a pas ce que moi j’ai. Jusque-là, je ne me posais pas trop de questions. Le secondaire arrive et pendant trois ans j’ai été dans la section rejet. Je n’avais pas d’amis et j’avais l’impression qu’on me regardait toujours d’une drôle de façon.

C’est à cette période de ma vie où j’étais rendu à avoir des broches et bien évidemment des lunettes, une vraie intello ! Ma quatrième année du secondaire a été un enfer total. Je m’auto-bombardais de questions, « Pourquoi moi ? Qu’est-ce qui cloche avec moi ? Pourquoi me regarde-t-on comme si j’étais un clown ? Pourquoi ne m’aime-t-on pas ? » De plus, c’est là où la coupure entre Esther et moi s’est faite. Ça s’est fait brutalement et c’est juste à la fin de l’année que j’ai enfin accepté le fait que je pouvais me faire mettre en deuxième, parce que ma sœur n’était pas juste ma jumelle, mais ma meilleure amie.

En secondaire cinq, je n’allais malheureusement pas mieux, je me mangeais plus et ne dormais plus. J’étais tourmentée, nauséeuse et dépressive. Rien n’allait plus, j’étais tellement maigre, je pensais beaucoup trop et je manquais des cours à l’école juste pour pleurer pendant toute une journée. Puis c’est cette année-là que ma mère m’a brassé et m’a dit « TU DOIS PRENDRE SOIN DE TOI, TU DOIS T’OCCUPER. » C’est ce que j’ai fait, pendant les fins de semaine, je dessinais et ça pouvait durer des journées complètes et encore aujourd’hui, c’est comme ça. J’avais besoin d’aide quand même, donc je suis allée voir la psychologue de l’école, j’ai été suivie deux fois par semaine. Elle faisait bien son travail, elle ne me disait jamais vraiment ce que je voulais entendre, du coup ça l’arrivait que je sortais de son bureau en pleurant. La fin de l’année est arrivée et c’est là que je me suis trouvée.

C’est là que j’ai remarqué que la différence ne faisait pas mal, ce n’est pas l’apparence qui fait de toi une bonne ou mauvaise personne. Je sais que pour certaine personne, voir des gens avec des malformations leur fait peur, vous n’osez peut-être pas vous approchez d’eux, mais ce qui est quasiment certain, c’est que ce visage va vous restez graver en tête toute votre vie. Le courage est dans leur sang, toutes les opérations qu’ils ont subies juste pour être considérés comme « normaux », font d’eux des gens courageux et avec beaucoup de vécus. Vous êtes nés comme ça et faut l’assumer jusqu’au bout. Finalement, si j’avais une chose à vous dire, c’est la différence qui fait votre beauté.

Ne lâchez jamais la patate, vous allez vous en sortir gagnant.

PS: Des malformations ne sont pas des handicaps et ne font pas de nous des gens différents.

Elyse

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

9 thoughts

  1. Félicitation ! Quel beau témoignage comme tu le dis si bien le courage est dans le sang . La pire chose qu’on peut faire est de juger au lieu de vouloir et d’essayer d’aider car juste un petit sourire et demander comment vas-tu ? Peut faire toute la différence . Sois heureuse tu le mérites .

  2. Bonjour Elyse. La vie est parfois difficile mais vaut la peine d’être vécue. Je suis fière de voir que tu es une fille courageuse avec un paquet de belles qualités. Je t’aime ma grande telle que tu es.

  3. Pour t’avoir déjà vue, je sais que t’es une personne géniale pis moi, j’avais même pas remarqué que tu étais « différente »… t’es super fine, bien élevée, sans parler de la beauté de tes dessins!! T’es belle à ta façon Élyse pis oublie-le jamais! Xxxxx

  4. Bravo pour ce beau message ma belle Elyse, je te trouve très courageuse et j’espère que ça va faire réfléchir plein de monde. Tu es une belle jeune fille plein de belles qualités ne l’oublie surtout pas.

Leave a Reply