Je me choisis !!!

Cette semaine, j’ai appris une grosse nouvelle, qui ne me concerne en rien, mais qui m’a tout de même ébranlé! Tsé, LA nouvelle qui te fait réfléchir! J’ai su, qu’une jeune femme, mère de famille de 28 ans a le cancer du sein et qu’il est en train de se propager! Les deux bras me sont tombés, 28 ans!!

C’est alors que je me suis mis à réfléchir à ma propre personne! C’est dans ce temps-là qu’on fait une introspection! J’ai 34 ans, j’ai un surpoids et un risque potentiel que ma phlébite revienne me hanter! Il y a cinq ans, j’avais passé près d’un an et demi à prendre des pelulles pour éclaircir mon sang, à faire attention à mon alimentation et aller à l’hôpital toutes les semaines pour prendre des prises de sang. Le médecin m’avait averti qu’il fallait prendre ça au sérieux! J’avais été chanceuse dans ma malchance, car j’avais fait une phlébite dite profonde et j’avais attendu longtemps avant d’aller à l’urgence. J’avais la jambe comme un tuyau de poêle! Le danger avec ça, c’est que le caillot aurait pu monter au poumon et au cerveau! Là, les dommages auraient pu être irréversibles.

On m’avait conseillé, très fortement, de perdre du poids! J’avais pris rendez-vous avec une nutritionniste et je m’étais abonnée au gym, avec un entraîneur privé, une séance par semaine. J’y allais avec Monsieur Berlue une à deux fois de plus par semaine! Un moment donné, j’ai eu un malaise en faisant les exercices avec mon entraîneur et on m’avait poussé encore plus au lieu de m’arrêter deux minutes le temps que je récupère! J’avais alors abandonné!

Deux ans plus tard, je suis tombée enceinte! Ma phlébite et mes pelulles étaient loin derrière! Je suis allée à ma première rencontre avec le médecin qui allait me suivre toute ma grossesse! Je me souviendrai toujours du visage qu’elle a eu quand je lui ai dit que j’avais fait une phlébite, deux ans plus tôt! Je lui ai mentionné que je n’avais plus de problème, etc. Mais j’ai bien vu que pour elle, il y avait un risque potentiel que ça revienne. Elle m’avait fait patienter dans la salle d’attente, car elle voulait parler à un autre médecin!

Elle m’avait fait revenir dans son bureau en mentionnant que j’allais devoir me piquer deux fois par jour avec du Fragmin pour éclaircir mon sang! Un coup de masse au visage, car pour moi le dossier était réglé! Je ne comprenais pas trop pourquoi je devais recommencer ce «calvaire»! Elle m’avait expliqué que le risque de refaire une phlébite quand on est enceinte est beaucoup plus élevée et encore plus quand tu en as déjà fait une! Elle était restée polie, mais j’ai lu entre les lignes qu’avec un surpoids c’était évident que ça allait recommencer! En plus, qui dit grossesse, dit prise de poids! Alors je n’étais pas sortie de l’auberge!

Après l’accouchement, je me suis piqué un mois supplémentaire, pour être sûr que tout était sous contrôle! Et là, je m’étais dit, pendant mon congé de maternité, je vais en profiter pour sortir avec la petite! Je vais marcher et surveiller mon alimentation de près! J’étais motivée… enfin je croyais! Lorsque je suis revenue au travail, on a commencé à marcher sur l’heure du midi! Une heure intense, deux à trois fois semaine! J’étais satisfaite… je croyais que c’était assez! Mais c’est clair que je n’avais pas suffisamment fait d’effort et que je n’avais rien changé dans mon alimentation! Je suis restée au même poids et toujours aussi essoufflée quand je montais les marches!

On est arrivé en septembre de cette année, on m’a invité à faire partie d’un cours de groupe au gym !  J’ai tellement aimé mon expérience au cours de groupe, malgré que je pompe l’huile… Il s’en est suivi un cours avec un entraîneur en semi-privé pour être en mesure d’améliorer ma condition, question de suivre le groupe de l’autre cours!

Pour faire une comparaison, tsé à l’école quand on aimait un prof, eh que la matière était facile et plaisante, mais quand t’en avais un que tu avais de travers… le cours était pénible et plate! C’est un peu ce qui m’est arrivé! Avec l’entraîneur de mon cours de groupe, il n’a pas eu de préjugé envers moi, il m’a suggéré des exercices adaptés à moi et m’a encouragé à me dépasser! On s’entend que quand je fais des squats, avec un surpoids, je descends légèrement moins bas qu’une personne ayant moins de gras aux cuisses! 😉

Avec la nouvelle de cette semaine, j’ai décidé de me choisir et de redoubler d’efforts pour retrouver un corps en santé. Bon, ici, il faut s’entendre que le cancer n’a rien avoir avec si tu es en santé ou pas! Mais dans mon cas, les risques d’infarctus et d’autres problèmes reliés au surpoids sont élevés et diminuent mes chances de vivre une belle vie, longtemps!

C’est pour cette raison qu’hier je me suis pris un abonnement au gym d’un an! J’ai payé plus cher qu’un gym à rabais, mais je sais que je ne serai pas jugé quand j’irai et que les personnes sur place seront là pour m’encourager et m’épauler!

Cette fois, j’ai une motivation que je n’avais pas auparavant et je sais que maintenant, je peux y arriver! Mon but n’est pas de peser 100 lb, de toute façon avec mon ossature, c’est impossible! Par contre, je veux juste être capable de jouer avec ma fille sans être essoufflée!

Je me trouve niaiseuse de ne pas avoir persévéré, lorsque j’avais fait ma phlébite! Pourtant le message était assez clair! Faut croire qu’il me fallait un autre élément déclencheur… Merci aux personnes qui m’ont entraîné le mardi soir au gym et merci à mes entraîneurs qui m’aident et m’encouragent à poursuivre dans cette voie !  

Aujourd’hui, je me choisis je le fais pour moi et non pour quelqu’un d’autre… là est la différence !

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

5 thoughts

  1. Moi aussi j’ai vécu le calvaire du Fragmin pendant 9 mois !!! Horrible !!! C’était pour une toute autre raison et je priais chaque jour pour que mon bébé reste en vie dans mon ventre… Je suis profondément triste pour cette maman qui a le cancer. Malheureusement, c’est une maladie de MERDE dont on n’est pas à l’abri. Par contre, toi, tu as une nouvelle chance de te reprendre en main et cela est un cadeau du ciel que tu ne peux pas négliger. Tu devrais te le noter quelque part lorsque les moments seront plus difficiles et que tu voudras peut-être tout lâcher. Pour ne pas abandonner, il faut non seulement que tu te sentes motivée comme maintenant, mais que tu fasses une activité pour laquelle tu éprouves du plaisir en même temps que tu fais de l’exercice. C’est ça la clé et le plus difficile, car pour cela tu dois essayer toutes sortes d’activités jusqu’à ce que tu trouves celle ou celles qui te conviennent. Je trouve aussi qu’il est important de varier ou d’alterner pour ne pas tomber dans la monotonie. Bonne continuation et courage !

  2. Toute un maladie ce foutu cancer il faut garder espoir quand ont a cette maladie la ces pas facile pour personne celui qui le vie et ceux qui sont
    autour ont les voie souffrir et ont peux rien faire sauve leur donner de l’espoir et faire des prières ,je souhaite a cette maman et a tout ceux qui ont cette maladie donc mon Fils en fait partie du courage de l’espoir et être croyant les prière font des miracles

    1. Je suis d’accord avec vous ! Il faut garder espoir et continuer de prier ! J’ai une pensée pour votre fils ! Je le garderai une pensée pour vous et votre famille ! Les miracles ne sont jamais bien loin ! 😉

Laisser un commentaire