Monsieur Berlue fait le lavage !

Depuis quelques semaines, Monsieur Berlue fait le lavage, selon ses dires ! 😉 Il est rendu un homme modèle, tous les gars devraient prendre exemple sur lui, toujours selon ses dires ! 😉 Il est tellement fier de se pavaner devant moi en se pétant les bretelles qu’il a fait cinq brassées de lavage, et ce en une journée ! C’est à ce moment précis que tu as le goût de lire dire : « OK, veux-tu une médaille ? ».

Mais tu ne parles pas… parce que ce sera fini le lavage ! Donc, tu le laisses faire et se réjouir de son exploit ! Il ne s’arrête pas qu’à moi, non, non ! Il le dit à qui veut bien l’entendre que c’est l’homme à marier (c’est lui qui ne veut rien savoir du mariage… ppfff) ! Je suis convaincue qu’il est en train de préparer une pancarte, pour l’annoncer au quartier, qu’il fait le lavage !

Et c’est à ce moment précis que t’arrives dans la chambre pour prendre un truc ! Tu constates une montagne de linge ! À l’évidence, les cinq brassées sont sur le lit et elles ne sont pas pliées ! Tu l’interpelles en disant : « Euh… tu n’avais pas fait le lavage toi ? » Il te répond un « Bin ouais, il te reste juste à le plier ! » 🙂

C’est à ce moment précis que tu as envie de lui dire : « Tu me niaises là ? Faire le lavage n’est pas juste mettre du savon dans la laveuse et regarder le linge tourner ! » Mais en même temps, il a vraiment fait beaucoup d’effort et il est tellement heureux d’avoir pu faire le lavage ! Tsé, il s’est appliqué, il a séparé les couleurs, mis le bon cycle, suspendu les chandails qui ne vont pas dans la sécheuse…

Donc, tu roules ta langue sept fois avant de prononcer un mot ! Tu ne veux pas que cette petite bête-là soit blessée dans son orgueil ou encore pire, qu’il arrête de prendre des initiatives face aux tâches ménagères ! C’est alors que tu te demandes comment aborder le sujet ! C’est plus fort que toi ! Tu t’échappes : « Sérieux, on ne dit pas qu’on fait le lavage, si on fait que la moitié de la tâche ! Ce qui est plus long dans le processus, c’est le pliage ! Si tu ne voulais pas le faire, fais le pas ! Je vais m’en charger ! » Eh misère !!

Monsieur Berlue est debout devant moi, le bec en cul de poule et les yeux ronds (comme le chat botté dans Shrek, quand il fait pitié), il me regarde en disant avec le trémolo dans la gorge : « Je pensais que tu serais contente ! » BOOMM ! Que veux-tu répondre à ça !

J’essaie tant bien que mal de lui expliquer qu’il faut plier le linge au fur et à mesure qu’il sort de la sécheuse pour éviter qu’il se froisse !  Aussi parce que je déteste plier du linge et c’est décourageant d’avoir une montagne à plier, surtout quand il est rendu 20 h, un samedi soir ! On s’entend que si je veux me coucher, je dois le plier !

J’ai alors ravalé mes paroles ! J’ai reconnu qu’il avait travaillé fort et une sapristi de belle job !  Je me suis donc résolue à plier le linge un samedi soir à 20 h, au lieu d’écouter un bon film ! 😉 Pendant ce temps, il écoutait le hockey ET le baseball ! 😉

Est-ce que vous laissez votre homme toucher au lavage ?

 

 

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Leave a Reply