SPM’s en rafale !

Par Karyn B. – Bon, on ne se le cachera pas, on en a toute… Parfois minime, parfois intense et d’autre fois insupportable. Les SPM’s sont différents d’une femme à l’autre et d’une période à l’autre et ils sont vécus différemment pour chacune d’entre nous et notre entourage, lui, il subit. 😉 Le texte suivant sera rempli d’humour et fiction qui peut, pour certaines personnes, frôler la réalité. Est-ce ma réalité ??? Ça dépend des mois 😉 et quels événements se produisent dans ma vie.

1ere phase du cycle : ah ! Vous vous sentez belle, pas gonfler et avec une belle impression d’avoir perdu 10 lbs, d’avoir plein d’énergie, d’être sexy, d’être en feu. Être la plus puissante du monde, personne ne peut vous achever. Vous êtes la super héroïne, la super maman, la super femme, la super amie, bref vous vous sentez LA superwoman. Souvent, on l’appelle la semaine verte… celle qui nous donne l’impression que les astres sont alignés que pour nous 😉 . On mange santé, on n’a pas le goût de chocolat, ni d’alcool ni de repas copieux, mais de petites chose légère pour aller avec notre sensation. Il y a des bas qui trainent !! Pas grave, on les ramasse en faisant un petit sourire.

2e phase cycle : Ouf, vous avez abusé un peu de votre surplus d’énergie, vous vous dites que vous n’êtes pas la seule à avoir droit à des moments de repos et vous délaissez des tâches de superwoman. Vous avez tout d’un coup une énorme envie de faire du cocooning, de vous reposer. Le désir de tout faire en même temps s’estompe de jour en jour. Ah tiens ! Votre peau semble plus terne. Hop ! un peu de poudre. Ah ! tiens, on dirait que vos cheveux manque d’éclats… bon on va les attacher.

3e phase cycle : OK, C’EST TOUT LE TEMPS VOUS QUI FAITES TOUT ET TOUT LE TEMPS !!! Et là, vous partez en grande. Ça commence quand vous dites : « encore des &*%/$*/de bas qui trainent. Le panier à linge est à côté et même pas foutu de les mettre dedans. » Pour poursuivre en disant : « C’est quoi le problème ?? L’argent sort du compte en banque tout seul ou quoi. AVAIS-TU VRAIMENT BESOIN DE T’ACHETER ÇA ??? On va faire une faillite personnelle. » C’est maintenant l’heure de vous habiller : « Voyons, comment ça que mon linge me fait plus aussi bien. Qu’est-ce que je pourrais bien mettre, plus rien me fait bien. AH je suis tannée de tout le temps mettre le même linge! Pas bien dans ces souliers-là. » Et quand vient le temps de prendre une décision : « Bof ! Pas le goût de manger si, pas envie de faire ça. C’est tout le temps moi qui décide, vous devez être capable, vous aussi, de décider ». Et tout le reste que vous vous dites ou que vous dites impulsivement 😉 : « HEY fait attention à ce que tu dis pis COMMENT tu le dis. Ah j’ai faim, humm une bonne barre de chocolat avec un sac de chips. QUOI ??? QU’EST-CE QUE T’AS À ME REGARDER DE MÊME ? Oh hey ! PARLES-TU DE MOI LÀ, T’ES-TU EN TRAIN DE ME FAIRE UN REPROCHE. » On pourrait dire à la limite que vous devenez susceptible avec aucun sens de l’humour et que vous ne prenez rien à la légère. Vous avez besoin d’un verre pour décompresser.

4e phase cycle : Ouf, vous ne savez pas ce que vous avez là, vous êtes TEELLLEEMMENNT fatiguée, vous pensez à vous coucher tôt, voire à la limite vous vous endormez sur le divan. Ah ! Une crampe au ventre… ah ! une autre… vous avez chaud, vous avez froid. Ah non ! Vous croyez avoir un virus. Vous vous sentez cernées, gonflées… Voyons, vos pantalons ont peine à attacher… faudrait bien que vous alliez magasiner des pantalons élastiques. Ah ! pis vous n’avez pas le goût d’aller magasiner…. Vous avez le goût d’un thé, d’une tisane… vous avez envie d’une doudou pis d’être seule dans votre cocon. Vous avez mal à la tête, mal aux oreilles, mal à l’âme, il y a trop de bruit à l’entour de vous. Ah, ben voilà !!! Il fallait que ça tombe aujourd’hui… vous avez l’impression que tout le monde le sait, vous avez de la difficulté à mettre un pied devant l’autre. Oh ! que vous manquez de motivation ! Vous n’êtes pas capable de ramasser les bas sales, vous êtes trop fatiguée. Ah quelqu’un vous trouve belle… ben voyons pourquoi vous pleurez dont ???

OK j’ai exagéré un peu les SPM ici 😉 mais si vous avez de forts syndromes, vous savez qu’il y a des trucs pour les diminuer ? J’ai lu que l’exercice physique pouvait aider. Certain produit naturel aussi, mais aucune étude clinique ne prouve l’efficacité des produits à base d’herbe. Pour ce qui est de ma part, la meilleure façon de gérer mon volcan intérieur est de respirer et éviter le plus possible les irritants. 😉

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Leave a Reply