Période moche et où on se sent moche !

Par Karyn B. – Voilà, ma saison favorite tire à sa fin! L’automne et ses couleurs vives et chatoyantes, qui réconfortent le cœur. Cette saison où j’ai l’impression que le temps s’arrête. Après la folie de l’été à tout vouloir faire les activités parce que l’on veut profiter du beau temps, à courir pour le camping, les voyages des camps de jour, les invitations à des BBQ, les terrasses, etc… On dirait que l’automne, toute cette frénésie fait place à la détente, au ralentissement. Doucement, les feuilles changent de couleur et avec le soleil d’automne on sent un réconfort et une énergie nouvelle nous envahir.

Mais après ces belles courtes semaines remplies de couleurs, j’ai l’impression que mon moral et ma face prennent les mêmes teintes que les arbres dénudés. Je tombe en mode veille moi aussi. Ce foutu mois de novembre qui approche est mon pire.

Je perds mon bronzage d’été, j’ai les yeux cernés par les nuits trop courtes causées par les virus qui entrent dans la maison sans prévenir, les journées semblent ternes, la luminosité me manque et j’aurais le goût de faire comme un ours, aller me cacher dans le fond d’une grotte jusqu’à ce que la vie du printemps reprenne.

Je dois absolument tirer profit de cette période moche!!! Mes petits trucs; premièrement, allez m’acheter une poudre bronzante ou une crème bronzante qui camoufle mes cernes, mais sans que j’aie l’aire d’avoir une face de plastique prête à craquer à la moindre expression faciale. Deuxièmement, oser m’acheter au moins un vêtement mode de la saison autre qu’une couleur neutre (gris, noir ou blanc). Troisièmement, prendre un rendez-vous éclat chez ma coiffeuse pour rafraîchir coupe et teinture, car je ne suis vraiment pas au mois et quatrièmement accepter d’être moche une fois de temps en temps surtout quand vous allez chez la coiffeuse et que vous voyez ce que vous avez l’air avec un tube de teinture sur la tête en temps de pose.

En fait, ce qui nous aide à nous sentir moins moches, c’est de prendre du temps pour nous et surtout à l’automne, car cette saison grise, souvent grisonne notre humeur et celle de notre entourage. Cette période est difficile pour tout le monde, car les journées sont courtes et souvent pluvieuses. On n’a pas envie de rien faire et on n’a pas la motivation non plus. Essayez de vous raviver avec des petites choses qui vous ont manqué le reste de l’année, mais qui ne vous demande pas d’effort ou de planification parce qu’après ce mois de novembre plate, le compte à rebours repart de plus belle (Noël, St-Valentin, Pâques, semaine de relâche, etc…) Il n’existe pas pour rien ce mois où on se sent moche, il est là pour reprendre des forces 🙂 et faire des prises de conscience. Il est là pour ralentir notre métabolisme et nous forcer à nous reposer. On a le droit de se sentir moche par un temps moche, mais si vous vous sentez moche trop longtemps, aller chercher de l’aide. Si vous constatez que les petites poudres, les vêtements ou que les petites choses qui vous on manquer le reste de l’année ne vous suffise pas appeler à votre CLSC ou parlez-en à votre médecin. Parfois, le changement de saison ne nous fait pas juste sentir moche, mais il peut nous amocher aussi.

Je ne suis pas psychologue, je ne suis pas thérapeute, mais je suis une femme, je suis humaine et je suis aussi maman, donc il y a de fortes chances qu’au moins une personne se reconnaîtra dans ma « mochitude automnale » de novembre à venir!

 

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Laisser un commentaire