Quand la fermière en nous se réveille !!

Par Karyn B. – Je suis une personne qui aime la nature et la campagne, mais je n’aime pas beaucoup faire de la route, surtout l’hiver, donc c’était clairs que nous habiterions en campagne, mais pas dans le fond d’un rang. 

Nous avons donc trouvé le terrain parfait, afin de ne pas être trop loin de mon travail, avoir un terrain boisé et avoir quand même des voisins pour que nos enfants aient des amis pour jouer.

 Et « BANG » 12 ans plus tard la fermière en moi refait surface, la vraie fille de la campagne celle qui veut des chevaux, une écurie, des poules, des chiens, un jardin et tatati et tatata…..

 Malheureusement nous restons en campagne, mais en zone urbaine, donc pas le droit à beaucoup d’animaux de la ferme, mais heureusement nous avons droit aux poules depuis juin 2016.  La madame est bien contente, j’ai des œufs frais tous les jours et je sais que les poules sont bien traitées. 

 Malgré ce que vous pouvez en penser et même si la Ville de Victoriaville a été mentionnée comme étant une des villes les plus sévères sur la loi pour l’installation de poulailler en zone urbaine, les gens de la ville, nous ont très bien orienté dans le processus d’obtention de permis.  Ils étaient disponibles pour répondre à nos questions et très clairs dans leurs réglementations.

 L’important est de bien suivre les étapes et les recommandations.  Il est également très important de respecter l’environnement de vos voisins (odeurs) donc si vous avez une petite tendance au laisser-aller dans votre entretien reporter votre projet quand vous serez certain d’avoir le temps.  Même si c’est des poules, c’est un animal qui a besoin de soin.

img_2906
Crédit: Karyn B.

 Pour notre part, nous avons un poulailler où les poules sont bien, on pourrait à la limite les appeler des poules de luxe 🙂 . Nos enfants s’impliquent également.  Ils apprennent à avoir des responsabilités.  Donc tout le monde y met du sien.  Papa nourrit les poules et s’occupe de nettoyer le poulailler avec fiston (parfois), petite fille, ramasse les œufs (une fois de temps en temps) et maman les fait cuire. 😉

 Il y a une charge de travail relié au soin des poules, mais elle n’est pas si lourde.  Si vous désirez au printemps prochain avoir un poulailler urbain, je vous le recommande.  Vous serez très bien dirigé par les personnes responsables à la ville.  Le permis à la ville est payable une seule fois et les licences pour les poules à la SPA aussi sont payables une seule fois.

 De plus, vous aurez vos œufs frais tous les jours qui se conservent longtemps.  Il est également recommandé de suivre les conseils de salubrité pour la conservation et consommation de vos œufs.

 Si vous avez des questions relatives au projet de poulailler urbain, vous pouvez vous rendre sur le site de la Ville de Victoriaville :

Règlement sur les poules en milieu urbain Ville de Victoriaville

Permis et Certificats

Vous n’êtes pas sûr du permis à prendre, n’hésitez pas à communiquer avec la ville au 819-758-1571. 😉

Author: maryberluecie

Blogue d'une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.

Laisser un commentaire