Par Karyn B. – Cette phase est une période difficile de la vie de l’être humain, mais en fait partie et on a pas le choix. Un deuil n’est pas nécessairement lorsqu’une personne est décédée (pour moi ce sont quand même ceux qui ont été le plus douloureux), mais on peut aussi être dans l’obligation de faire le deuil de plusieurs choses ou personnes Ex. : la famille, un amour, un(e) ami(e), un lieu, etc.

Mais là, je vais vous parler de tous les deuils, que nous les femmes, devons faire au fils du temps!!! Prendre note qu’il y a des deuils qui en valent la peine (et que je vous parle de ceux que j’ai eu à faire, peut-être en avez-vous eu vous aussi ??)

La nourriture de ma grand-mère 🙁 lorsque ma grand-maman a dû quitter sa maison (elle est toujours en vie, mais dans une résidence) j’ai eu à faire le deuil de sa bonne nourriture qu’elle me servait lorsque j’allais la visiter. Heureusement, elle m’avait déjà donné certaines recettes, mais croyez-moi ça goûte pas du tout la même chose hihihi.

Le chocolat et toutes ces bonnes sucreries qu’ils mettent juste à côté de la caissière quand tu vas faire l’épicerie. 🙂 Eh oui ! J’ai dû en faire le deuil, car j’ai constaté que définitivement j’élimine beaucoup moins rapidement qu’avant, même si je bouge beaucoup 😉 Mais je mange moins de chimiques 😉

Le bon vieux temps 🙁 celui où je n’avais pas les soucis d’aujourd’hui, celui où j’avais le temps de profiter. Les sorties entre amis(es) jusqu’aux petites heures du matin, les soupers improvisés à la dernière minute, dans un bon resto. Les virées de magasinage entre amies. 🙁 Ces virées que je magasinais pour moi et non un jeans de petit homme ou une belle robe de petite fille 😉

Mon plus beau deuil est celui de mon corps 🙂 ! J’ai eu deux grossesses merveilleuses qui ont transformé mon corps. Cette belle peau lisse a fait place à quelques vergetures que j’appelle mes cicatrices du bonheur. Je n’en ai pas beaucoup, mais elles sont là. Elles me rappellent que pendant 9 mois, j’ai laissé mon corps transformer des millions de petites cellules en bébé, qui aujourd’hui sont des enfants et qui demain deviendront des adultes. Chacune d’elles me rappelle un petit coup de pied, une pirouette et l’arrivée d’un être exceptionnel. Non pas que ce deuil n’est été difficile, mais il en valait la peine. 😉

Le plus difficile a été celui de la perte d’un être cher à mes yeux 🙁 Une personne très importante pour moi qui a dû se battre pour survivre, mais encore ce deuil, étant très difficile, m’a été bénéfique. J’ai mentionné à certaines personnes (certaines ont comprit, d’autres non et d’autres ne m’ont même pas écouté) que lorsque cet homme a quitté mon univers, il m’a laissé le plus bel héritage, ses yeux ou plutôt sa vision. Car faire le deuil de cette personne exceptionnelle, m’a permis de voir les gens sous leur vrai jour (plusieurs déceptions croyez-moi) et voir les choses différemment.

Pour conclure, peu importe le deuil que nous avons à faire, c’est difficile, mais ça fait partie de la vie, de notre vie. Pour ma part, j’ai réussi à aller chercher au moins un point positif de chaque deuil que j’ai eu à vivre ou à faire.

Est-ce que vous, vous avez eu des deuils à faire ?

Posted by:maryberluecie

<p>Blogue d’une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.</p>

3 replies on “Les deuils et les filles !

Leave a Reply