Gens de Victo, est-ce que vous connaissez ce parc ? Vite comme ça, vous allez me dire facile, c’est chez les Frères du Sacré-Cœur. Effectivement, bonne réponse ! Mais encore ? Y êtes-vous déjà allé ?

Pour ceux et celles qui restent, tout près me diront, bien sûr ! Si comme moi, vous ne connaissiez pas, c’est un endroit à découvrir ! Laissez-moi le soin de vous le présenter. FullSizeRender (1)

Jadis, le parc appartenait bien sûr aux Frères du Sacré-Cœur. Depuis 2009, la ville de Victoriaville s’est portée acquéreur. Vous pouvez accéder au parc par la rue Poisson (la rue de l’Hôtel des postes, avant la FullSizeRender (2)rue Laurier), il y a un stationnement prévu à cet effet près de la station de pompage. À partir de cet endroit, il y a un sentier aménagé longeant les pommiers. Nous pouvons y voir des champs servant de laboratoire pour le département d’agriculture du Cégep de Victoriaville. À la fin du sentier, nous avons même la possibilité de marcher sur le bord de la rivière Nicolet. En tout, c’est plus de 234 000 mètres carrés de boisé à découvrir.FullSizeRender

Si je ne me trompe pas, il y a un plan de développement qui est sorti en décembre dernier par la ville, pour faire en sorte de rendre le Vieil-Arthabaska plus attrayant. Peut-être y verra-t-on un plus long sentier aménagé.

Pour l’instant, le simple fait de marcher dans la nature sans bruit, tout près de la ville, est tout simplement génial. En prime, peu de gens connaissent ce parc, donc il y a beaucoup moins de monde que sur la piste cyclable ! 😉

FullSizeRender(3)Allez-y, un essai vous convaincra. Peut-être irez-vous pique-niquer par un beau dimanche midi ?! Ici, même Didi et Kiki étaient de la partie, car à cet endroit, les chiens en laisse sont acceptés. D’ailleurs, la ville a mis à l’entrée du sentier un petit dispositif pour prendre un sac au cas que votre pitou fasse ses besoins ! C’est génial, non !?

Vous m’en donnerez des nouvelles ! 😉

Posted by:maryberluecie

<p>Blogue d’une famille loufoque, amusante, attachante et divertissante, situé dans les Bois-Francs.</p>

Leave a Reply